Yashin Emamdee, qui avait connu des beaux jours avec l’écurie Gujadhur, notamment avec Hinterland le 26 mai 2007, et qui était au pain sec depuis sa victoire sur Winter Skye lors de la 20e journée, a effectué un retour gagnant chez l’écurie de la casaque bleu électrique en réalisant un start to finish avec Strum dans la course inaugurale dimanche.
Privée de victoire depuis le succès de Zambezi Torrent lors de la 26e journée, l’écurie Gujadhur a vite mis les choses au point lors de la journée dominicale avec Strum et surtout en allant dénicher Yashin Emamdee en remplacement de Sunil Bussunt. « Lorsque M. Soon Gujadhur m’a contacté pour venir donner un coup de main pour l’entraînement de ses chevaux suite à la suspension de Sunil Bussunt, je n’ai pas hésité un seul instant. J’en profite pour le remercier ainsi que son entourage d’avoir fait appel à moi et de me redonner confiance», a dit Emamdee. « C’est vrai, j’avais pris mes distances du Champ de Mars, car j’étais découragé. J’étais présent tous les matins et je ne pilotais que 2 ou 3 chevaux seulement. Même chez l’écurie Merven, en tant que jockey n° 2, je n’avais pas de montes valables. Je suis passé en freelance et j’ai obtenu quelques montes chez l’écurie Rameshwar Gujadhur, et là aussi je n’ai pas connu le succès espéré. Et lorsque l’appel des Gujadhur est arrivé, je n’ai pas hésité à sauter sur l’occasion».
«Good horses make good jockeys. Et l’adage est vrai, car si on n’a pas de bonnes montes, on ne peut pas s’exprimer au mieux de ses possibilités. Avec Strum, il avait tout en sa faveur, soit sa première ligne au départ et un champ à sa portée sauf peut-être Max Rapax. Il n’avait pas mal couru à sa dernière sortie en terminant à la cinquième place derrière Pont D’Avignon. Comme prévu, je n’ai eu aucune difficulté à prendre les devants et j’ai laissé mon cheval s’étendre. Et en ligne droite finale, il a accéléré à nouveau pour l’emporter assez facilement. Quant à Monsieur Dane, même s’il n’était pas aligné sur un parcours à sa convenance, il n’a pas mal fait, terminant à la cinquième place. Cette victoire sur Strum m’a permis de retrouver le sourire et surtout de prouver que je n’étais pas fini, que j’avais encore des ressources.
Avec seulement 2 victoires en 2014, Emamdee espère bien se relancer chez l’écurie Gujadhiur en cette fin de saison. « Il reste encore 11 journées et j’espère bien améliorer mon score. L’écurie Gujadhur possède un bon effectif et même si je suis le jockey n°2, je vais tout faire pour visiter encore le winner’s enclosure et aussi permettre à l’écurie de terminer sur une bonne note» a-t-il conclu.