Le ministre des Finances, Renganaden Padayachy a dressé un tableau plutôt sombre de l’économie post-confinement. En direct du bureau du Premier ministre cet après-midi, vendredi 17 avril, il a mis en lumière les divers secteurs sévèrement impactés par la pandémie.

Face à cette crise sanitaire, le gouvernement a prolongé les plans de soutien aux entreprises, salariés et travailleurs indépendants, à savoir le Wage Assistant Scheme et le Self-Employed Assistant Scheme, jusqu’à fin avril.

Rs 4 milliards. 

Pour une personne qui touche un salaire de moins de Rs 25 000, le gouvernement remboursera la totalité de son salaire.

Pour ceux qui touchent entre Rs 25 000 et Rs 50 000, le gouvernement contribuera à hauteur de Rs 25 000.

Afin de bénéficier de ce soutien financier, les employeurs devront soumettre leurs applications sur le site web de la Mauritius Revenue Authority (MRA).

Concernant Rodrigues et Agaléga, ce plan n’a été appliqué que pour la période de confinement, qui a pris fin le 15 avril, et ce, avec un soutien maximum de Rs 12 500.

Le coût total de ces plans d’aide devrait s’élever à Rs 4 milliards pour l’Etat, a explique le Grand Argentier.

Responsabilité.

Par ailleurs, le ministre a demandé aux entreprises de prendre leurs responsabilités.

« Bann lantrepriz bizin pey zot anplwaye e pa met dimounn deor. Sinon MRA pou pran aksion pou rekiper fon ki finn dekese », a prévenu le ministre.

Pour les travailleurs indépendants, regroupés sous le Self-Employed Assistant Scheme, Rs 2 550 leur seront offert pour la période du 16 au 30 avril.

« Mem prosedir pou aplike parey kouma premye period konfinnman. Me konfinnman inn fini dan Rodrig ek Agalega. Sa extension-la pa pou aplikab dan zot ka ».