Dans le sillage de la préparation du prochain budget, des habitants de la cité EDC de Rose-Belle ont remis hier une lettre au Premier ministre, l’invitant à prévoir une somme pour éliminer l’amiante dans leurs maisons. Une vingtaine de familles de cette localité vivent dans des conditions précaires et sont exposées au danger de l’amiante, n’ayant pas les moyens de reconstruire leurs maisons. Selon une étude du ministère du Logement réalisée en 2015, il y aurait environ 3 000 familles dans cette même situation dans 59 cités à travers l’île.