La Mauritius Housing Company (MHC) célèbre actuellement ses 50 années d’existence. À cette occasion, elle offre diverses facilités à ses nouveaux clients sur une période de deux mois dont, entre autres, pas de frais de dossier, ni d’application et un plan gratuit pour la maison et un cadeau aux 100 premiers.
100 000 : c’est le nombre de familles que la MHC a aidées à obtenir leurs propres maisons, depuis sa création en 1963. « La création de la MHC a été une très grande vision du gouvernement de l’époque, surtout après le passage du cyclone Carol qui avait détruit et endommagé beaucoup de maisons dans le pays », fait ressortir Rajen Seetohul, le General Manager. L’objectif principal de la MHC est d’aider autant de familles que possible à devenir propriétaires de leurs maisons. Déjà, 90 % le sont et la MHC se dit être fière d’y avoir contribué pour une grande part.
Durant les années 70 et 80, alors que la crise du logement battait son plein, certaines familles vivaient dans des conditions inhumaines. La MHC est venue à leur secours en lançant plusieurs projets, à Vacoas, Bonne-Terre et Floréal. Par la suite, elle a lancé, sur une base pilote, la construction de six blocs d’appartements à Port-Louis sur les terres de l’État. L’objectif était d’aider les groupes à revenus moyens. D’autres projets incluent Govinden Court et Clos Verger à Rose-Hill, Harbour View II à Port-Louis, Roches-Brunes, Le Hochet, St-Antoine, Goodlands, La Tour-Koenig, Vuillemin et le Cyber Village.
M. Seetohul indique que la constitution de la compagnie a évolué ces dernières années pour offrir un financement à toutes les catégories de Mauriciens pour les besoins du logement, offrir des prêts pour l’achat de terres résidentielles et promouvoir le développement de l’immobilier et l’investissement. Sous ce dernier chapitre, la MHC dispose d’une variété de plans d’épargne tels le Plan Épargne Logement (PEL) pour lequel on peut ouvrir un compte avec une somme minimale de Rs 200 et un dépôt minimal de Rs 100 mensuellement ; le Housing Development Certificate (HDC) qu’on peut ouvrir avec un minimum de Rs 10 000 pour un individu et Rs 100 000 pour les entreprises et où les intérêts sont versés sur une base mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle. Il y a aussi le Junior PEL Saver destiné aux enfants de moins de 18 ans. La somme minimale avec laquelle on peut ouvrir ce compte est de Rs 1 000. La somme mensuelle à créditer est de Rs 200.
La MHC compte comme actionnaires le gouvernement (60,1 %) la State Investment Corporation Ltd (13,3 %), la SICOM (13,3 %) et le National Pension Fund (13,3 %). Elle compte, par ailleurs, six succursales — à Curepipe, Flacq, Goodlands, Triolet, Bambous et Rodrigues. Les profits nets de la compagnie sont passés de Rs 152,5 millions en 2006 à Rs 304,2 M en 2012 pour des revenus de Rs 606,9 M. Ses actifs tournent autour de Rs 6,4 milliards.