Un tirage au sort a eu lieu hier pour l’octroi d’une portion de terrain à 322 familles de squatters de différentes régions de Port-Louis. Elles seront 106 à être régularisées sur place alors que 216 autres seront relogées à Pointe-aux-Sables, la rue Monseigneur Leen et Batterie-Cassée. Le cas de 75 autres familles est en attente des documents nécessaires pour les procédures.
La régularisation de ces squatters de Port-Louis fait suite à celle de Cité Bon Dieu, Riambel et de Camp-Carol, Grand-Baie, notamment. Elles sont dix familles habitant Monseigneur Leen, 88 de Vallée-Pitot, 10 de Cité La Cure et 5 de Vallée-des-Prêtres à être régularisées sur place. 216 autres familles venant notamment de Cité La Cure, Camp-Yoloff, Vallée-Pitot et Monseigneur Leen seront relogées dans d’autres régions de Port-Louis, principalement à Pointe-aux-Sables. Depuis l’année dernière, 168 familles de différentes régions de l’île avaient déjà été régularisées.
Lors de l’exercice de tirage au sort d’hier, le ministre du Logement, Showkutally Soodhun, a fait ressortir que le gouvernement a tenu son engagement auprès des squatters. Il a ajouté que les familles auront l’aide nécessaire pour construire leurs maisons mais qu’elles devront apporter aussi leur contribution. Il a également mis en garde qu’il ne tolérera aucun nouveau cas de squatters.
Dans la foulée, Showkutally Soodhun a annoncé que 389 familles habitant dans des maisons ex-CHA à Saint-Pierre recevront leurs titres de propriété suite à des négociations avec le groupe ENL. De son côté, la NHDC a déjà construit 724 nouvelles maisons. L’objectif pour cette année est d’en construire 2 000 autres.