Joie et émotion étaient palpables hier après-midi à Mare-Tabac, petit village à proximité de Rose-Belle. Et pour cause : six familles ont reçu la clé de leurs maisons Concrete cum Corrugated Iron Structure (CIS) Housing, fruit d’une collaboration entre la Currimjee Foundation et la National Empowerment Foundation (NEF). Les députés de la circonscription Mahébourg/Plaine-Magnien (no 12), dont le ministre de l’Intégration sociale Suren Dayal, étaient présents à la cérémonie.
C’est avec un ouf de soulagement que hier après-midi les six bénéficiaires  ont pris possession de leurs clés de maison à Mare-Tabac avec leur famille. Jashoda Chady, mère de trois enfants en bas âge, confie au Mauricien les larmes aux yeux : « Mo vreman bien kontan. Avan mo ti pe ress ek mo mama dan sité. Mo pou bouz dan mo nouvo lakaz kouma fini fer installation elektrik. »
La fondation Currimjee prévoit en tout 50 maisons de type CIS Housing, réparties dans quatre régions de l’île : Grand-Port, Rivière-Noire, Port-Louis et Moka. Dans son discours, le président du Groupe Currimjee Bashir Currimjee a soutenu que la maison n’est qu’un début et que le reste est entre les mains des parents pour parfaire l’éducation de leurs enfants à travers le contrat social qu’ils ont signé.
Prenant la parole, le ministre de l’Intégration sociale a quant à lui parlé des débuts de la « Social Aid », avec notamment l’allocation pour la dalle et l’introduction des subsides pour payer les examens de la SC. Suren Dayal s’est appesanti sur la signification du contrat social que ces familles ont signé. « Nous voulons vous aider mais nous voulons aussi que vous fassiez votre part. Et nous vous donnons votre dignité puisque nous ne voulons pas perpétuer une mentalité d’assistanat », a déclaré le ministre Dayal.
Ces familles sont ainsi appelées à rembourser une somme mensuelle de Rs 500 sur cinq années. Mais en cas de non-respect du contrat social, elles ne devront s’acquitter d’une somme de Rs 1 000 et ne pourront plus bénéficié des facilités offertes par la NEF. Au total, les bénéficiaires devront rembourser Rs 30 000, au lieu de Rs 160 000, valeur réelle de la maison.
Pour être éligible à la CIS Housing, il faut être propriétaire d’un terrain, avoir un salaire inférieur à Rs 5 000, excluant des aides sociales entre autres.