La NEF obtiendra l’apport financier des compagnies Omnicane et Somags pour la construction de 34 unités d’Emergency Housing. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de responsabilité sociale des deux entreprises. Ce matin dans la capitale, Aberto Mariette, directeur des Ressources Humaines de Somags Ltée et Jacques D’unienvielle le Chief Executive Officer d’Omnicane ont signé un accord stratégique avec la NEF pour la concrétisation de ce projet. Le chairman de la NEF a affirmé l’envie du secteur privé de bien faire dans le social.
Omnicane Foundation représente la compagnie Omnicane pour les projets de responsabilité sociale notamment dans la région sud du pays dans divers domaines dont l’éducation, l’environnement, le sport et le logement social. Grâce à l’accord signé ce matin avec la National Empowerment Foundation (NEF), placée sous l’égide du ministère de l’Intégration Sociale, la compagnie apportera une contribution financière pour la construction de 25 maisons.
Somags Ltée qui représente les enseignes Jumbo et Spar, et qui a accompagné des organisations dans la lutte contre l’autisme, entre autres, sera aussi partie prenante du projet pour la mise en oeuvre de 9 maisons. Ces partenaires du secteur privé contribueront à une somme de Rs 90 000 pour une unité de logement et la NEF investira Rs 75 000.
Ce projet de logement social est destiné aux familles, dont le revenu mensuel est moins de Rs 5 000, et qui ont une autorisation pour occuper un terrain pendant au moins huit ans. Cependant, les bénéficiaires devront se plier à un contrat social de la NEF qui comporte plusieurs aspects, comme prendre part aux formations pour l’obtention d’un emploi stable, éduquer leurs enfants et faire preuve de responsabilité civique. La NEF fera aussi un suivi au niveau des familles bénéficiaires pour constater leur évolution.
Robert Desvaux, Chairman de la NEF, a fait le bilan de ces derniers mois, lors de la cérémonie de la signature d’accord, dans les locaux de la fondation à Port-Louis. « Valeur du jour, chaque semaine nous sommes en train de concrétiser un projet. Nous ouvrons des crèches avec des gens formés. Nous pensons qu’aujourd’hui il est très important de prendre les enfants en main depuis leur plus jeune âge et de permettre aux mères de travailler. Mais cependant, le projet le plus symbolique dans la lutte contre la pauvreté est à Karo Kaliptis. Nous avons nettoyé cette région et cela a donné beaucoup d’espoir à ses habitants. Leurs mentalité et attitude ont changé. Ils veulent bénéficier de formations pour obtenir un emploi par la suite. Nous commencerons sous peu les travaux d’insfractructure à Karo Kaliptis », a-t-il expliqué.
Intérrogé par Le Mauricien sur le rôle du secteur privé dans les projets de la NEF, le chairman devait mentionner qu’« il y a beaucoup d’entente et d’interaction entre le privé et la NEF. Il y a ce message que le privé veut faire beaucoup dans le social et ils sont en train de coire dans le projet que la NEF a mis en place ».
Pour sa part Alberto Mariette, directeur des Ressources Humaines de Somags Ltée, a expliqué que l’entreprise veut proposer plus qu’un simple apport financier. « Notre partenariat avec la NEF dans le cadre de ce projet de logement social ne se limite pas qu’être un sponsor financier, mais un partenaire responsable pour accompagner aussi le développement social de l’action. Le contrat social établi par la NEF est important car il permet au bénéficiaire de comprendre qu’il démarre avec un tremplin pour que sa génération future progresse. Ce volet social est pour nous le critère déterminant. Il est important que le climat s’améliore. »