The Chartered Institute of Logistics and Transport (CILT) Mauritius organise les 9 et 10 mars prochains une conférence internationale sur la question de la logistique et du transport. The Africa Forum 2016 verra la participation d’environ 150 délégués venant de plusieurs pays africains. Le président de CILT Mauritius, Naden Padayachi, a donné les détails de cette conférence à la presse, hier.
Beaucoup de développement est à prévoir dans ce domaine en Afrique dans les années à venir, affirme Naden Padayachi. « Maurice est appelée à jouer un rôle très important dans le secteur maritime et de l’aviation, surtout par rapport à sa connexion avec l’Afrique et l’Asie. Il faut savoir que sans logistique, l’Afrique ne va pas pouvoir grandir. D’où la démarche du NEPAD de faire de l’Afrique un gateway au développement économique et à la prospérité, de créer plus d’opportunités et de partager les connaissances », dit-il.
Le président de CILT Mauritius indique que ce forum sera axé sur l’île Maurice ainsi que d’autres hubs potentiels pour les différents modes de transport comme un exemple pour l’Afrique avec ses connexions globales et les opportunités qu’ils offrent pour la croissance économique. « Cette conférence n’est pas seulement destinée aux professionnels de la logistique mais à d’autres également. On voit aujourd’hui des financiers qui investissent en Afrique et qui ont besoin de networking et beaucoup d’autres qui ont besoin du transport et de la logistique. Ce sera une très bonne opportunité pour les Mauriciens », fait-il ressortir.
CILT Mauritius a été créée en 1983 par le Pr Sarathi. Cette branche du Chartered Institute of Transport and Logistics (CILT) du Royaume Uni regroupe environ 200 professionnels. « Nous encadrons et formons les jeunes professionnels qui sont dans le métier du transport. À ce jour, nous avons formé directement ou indirectement environ 200 professionnels au niveau du Advanced Diploma Level, avec la collaboration de l’Open University », indique M. Padayachi. CILT International, présente dans 30 pays, regroupe environ 45 000 professionnels dans le domaine.