Entre le tennis, l’haltérophilie, l’escrime et maintenant l’aviron, Nunkishore Fakun est comme ces jeunes hommes de 18 ans qui éprouvent toutes les peines du monde à choisir une copine. C’est le moins qu’on puisse dire lorsque vendredi en fin d’après-midi dans le centre des conférences de Grand Baie se déroulait une rencontre loin des regards et surtout à une heure (18h) où se déroulait la conférence de presse du président de l’ACNOA. Nunkisohre Fakun, accompagné d’une personne que nous n’avons pu pour l’heure identifier, rencontrait — sans la moindre inquiétude et avec le sourire en plus — Fayçal Soula et Michel Douste respectivement membre de la commission des compétitions de la FISA (Fédération Internationale des Sociétés d’Aviron) et Consultant en Développement pour la FISA. Du moins, c’est ce que disent leurs cartes de visite.
Visiblement et sans aucun doute comme l’escrime, une fédération d’aviron, un sport olympique par excellence, est «In The Making». Dans quel but? On ne sait pas encore puisque une fois encore (comme ce fut le cas pour l’escrime), Nunkisohre  Fakun a monté de toute pièce cette supercherie au gré des clubs fictifs qui sont sous son contrôle et qu’il voulait imposer à la fédération de tennis et tout récemment à l’haltérophilie.
Il a fallu que nous constations de visu (notre photo le prouve) la tenue de cette réunion — il était presque 19h lorsque la photo a été prise —  dans les salons du centre des conférences de Grand Baie pour nous mettre la puce à l’oreille. Dans nos recherches, Week-End a découvert que  depuis le vendredi 17 août dernier, la FISA a donné sa reconnaissance à la Fédération Nationale d’Aviron de  l’Ile Maurice. Ainsi ,Maurice devenait officiellement la 137e fédération nationale affiliée à cette fédération. Des faits qui ont été confiés dans la lettre circulaire de la FISA, page 2, en date du 24 août  2012.
Fayçal Soula et Michel Douste que Week-End a pu rencontrer hier matin ne cachent rien. En fait, les deux étrangers n’ont rien à cacher. Ils expliquent que depuis août dernier, ils s’occupent du dossier mauricien et nous a même confié qu’ils étaient en route pour voir les plans d’eau pour la pratique de cette discipline à Maurice en compagnie de «Monsieur Fakun, le président.»
«Vous avez des plans d’eau autour de votre pays», ont-ils lâché à Week-End.  Du reste, ils ont aussi confié qu’ils seront de retour à Maurice avant la fin de l’année pour apporter les bateaux.
On connaît Nunkishore Fakun entraîneur de Power Lifter, par contre on ne savait pas qu’il avait l’art également de manier les rames. Que dire de cette nouvelle démarche de l’étrange Monsieur Fakun? Cet homme est si brillant qu’il dispose de la faculté de gérer à la fois le tennis, l’haltérophilie et actuellement l’aviron. Sur cette voie, il trouvera certainement une place de choix dans le futur Musée Olympique.