Le MMM, le PMSD et le MP se feront représenter à l’Auditorium Octave Wiehe dimanche à Réduit

L’invitation a été lancée aux trois partis de l’opposition parlementaire pour assister au congrès anniversaire du Parti travailliste dimanche matin à l’auditorium Octave Wiehe en début de semaine. En effet, selon nos recoupements d’informations, c’est le président des rouges, Patrick Assirvaden, qui s’est chargé de prendre contact avec les principaux dirigeants du Mouvement militant mauricien (MMM), le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) et le Mouvement patriotique (MP) pour que ces derniers puissent se faire représenter de manière symbolique lors du congrès célébrant les 82 ans du PTr. Du côté des mauves, l’on aurait déjà accepté l’invitation des rouges. Selon les recoupements effectués ce matin par Le Mauricien, le MMM se fera représenter dimanche par son secrétaire général, Ajay Gunness mais aussi par Arianne Navarre-Marie.

Du côté du PMSD, on apprend qu’on a également déjà confirmé la présence du parti aux célébrations du Parti travailliste. Ce matin, chez les bleus, on laissait entendre que c’est Mahmad Kodabaccus ainsi que le président du parti, Robert Pallamy, qui assisteront au congrès des rouges avec les noms de ces derniers déjà communiqués à Patrick Assirvaden. Parallèlement, au niveau du MP, l’on confirme également la présence du parti chez les rouges dimanche. Il est fort probable que ce sont les deux députés, Alan Ganoo et Jean-Claude Barbier, qui représenteront le parti au congrès du PTr.

C’est d’ailleurs la première fois que les principaux partis de l’opposition s’unissent sous un même toit pour une cérémonie depuis les hostilités politiques remontant à l’élection partielle de la circonscription No 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes) du 17 décembre dernier. Des recoupements d’informations effectués chez les rouges, on laisse entendre que l’objectif est d’unir l’opposition en ce qui concerne les attaques contre l’alliance MSM/ML, en prélude de la rentrée parlementaire. À noter que c’est aussi la première fois depuis les dernières élections générales que les trois partis de l’opposition assisteront à un discours politique signé Navin Ramgoolam, depuis la chute de ce dernier aux dernières élections générales et ses déboires avec la justice, notamment dans l’affaire des coffres contenant Rs 220 millions.