En cette fin du deuxième trimestre, les écoles ayant terminé les examens en profitent pour organiser des activités non-académiques. C’était le cas pour la section primaire de Lorette de Curepipe qui a célébré vendredi dernier, la 100e journée d’école.
C’est en présence d’une centenaire, Alice Rougeot, que les élèves de la Loreto Junior School Curepipe ont célébré leur 100e journée d’école. Cette activité a permis aux écoliers de faire preuve de créativité avec pour fil conducteur le chiffre 100. Différents ateliers ont ainsi été mis sur pied et les enfants ont réalisé des panneaux à partir de leurs recherches. 100 reasons why we love our school ; 100 important events in the world ; 100 important people in the world… sont quelques-uns des thèmes sur lesquels les enfants ont planché. Toutes les matières enseignées étaient concernées.
Outre la créativité, l’émotion était aussi au rendez-vous. Les parents conviés à cette journée ont participé à un atelier et devaient travailler sur le thème « 100 raisons de dire je t’aime à mon enfant. »
Selon Jacqueline Raboude, directrice de l’école, « cette journée avait pour but d’encourager les enfants à développer leur thinking skills. Avec les différentes activités, ils ont ainsi appris à travailler en groupe, à s’exprimer, à développer leur créativité… des qualités non-académiques qui permettent de continuer d’apprendre autrement. »
Pour marquer cette journée d’une pierre blanche, les enfants ont eu l’occasion de rencontrer une centenaire, Alice Rougeot, venue partager avec eux, ce moment. Dix enfants ont été choisis pour lui poser dix questions sur les différentes tranches de sa vie et auxquelles elle a bienveillamment répondu. Née à Montagne Blanche, Alice Rougeot s’est mariée à l’âge de 16 ans. Elle a eu 12 enfants dont 5 sont décédés. Elle a travaillé jusqu’à l’âge de 85 ans.
Très active, elle se réveille chaque matin à 5 h et prend même le temps de faire un peu de ménage quand elle le peut. Son secret de longévité, a-t-elle confié aux enfants, est d’apprendre à vivre simplement. Alice Rougeot conseille ainsi de se contenter de ce qu’on a. Ainsi, quand les enfants lui ont demandé si elle a un regret dans sa vie, elle a répondu par la négative.
La journée s’est terminée par une représentation musicale. Les élèves ont donné une démonstration de ce qu’ils ont appris en classe de musique sous la direction de Frédéric Pavaday.
Pour Jacqueline Raboude, cette journée a été enrichissante pour l’école dans son ensemble. « Cela a été l’occasion pour tout le personnel enseignant et non-enseignant d’apporter sa contribution. Les parents ont été en contact avec l’école et ont vu ce que leurs enfants sont capables de faire. Il y a eu des découvertes de talents. Finalement, l’école a eu une ouverture sur la communauté, en accueillant la centenaire Alice Rougeot. »