Le leader du MMM, qui animait une conférence de presse hier à l’issue de la réunion du bureau politique de son parti, a maintenu la pression sur le VPM et ministre des Infrastructures publiques pour réclamer sa démission. « Nous ne voulons pas en faire une affaire personnelle, mais dans d’autres démocraties qui se respectent, pour moins que cela, le ministre responsable aurait démissionné », a soutenu Alan Ganoo.
Alan Ganoo a constaté que depuis les événements du week-end écoulé, « de jour en jour le public s’exprime pour condamner sévèrement le gouvernement ». « Le MMM maintient que des services de notre administration publique se sont effondrés et ont été déficients. Ce qui a contribué énormément à cette tragédie. Nos services météorologiques n’ont pas été à la hauteur de leurs responsabilités. Le directeur a lui-même confirmé que ses services ont fait une mauvaise lecture des images reçues et ont fait une mauvaise prévision », a-t-il observé. Alan Ganoo estime que ses propos sont très graves et viennent confirmer l’analyse de l’opposition concernant la météo.
Alan Ganoo a aussi critiqué la police qui, selon lui, a été totalement absente et n’a pas assumé son rôle durant la journée de samedi. Il estime que la chain of command a été rompue et que la police n’a pas opéré selon les standing orders prévus dans ces circonstances.
Le leader de l’Opposition a aussi critiqué le SPDC, responsable de la gestion des tunnels piétonniers. « La SPDC a recruté une société de gardiennage afin d’assurer la sécurité du tunnel. Comment expliquer que ce service de sécurité n’ait pas empêché les personnes de pénétrer dans le tunnel ? », s’est-il demandé. Il a finalement insisté sur la nécessité de développer un protocole pour les pluies torrentielles.
Alan Ganoo a aussi donné les dernières nouvelles sur la santé de Paul Bérenger. « Sa chimiothérapie a eu des résultats indésirables, mais attendus, la semaine dernière. Je lui ai parlé. Son moral est haut mais il est dans un état fébrile. Ses médecins s’occupent de lui. Il lui reste deux semaines de traitement, puis, il sera en convalescence. Il sera au pays à la fin du mois », a informé Alan Ganoo.