Rideau sur le tirage quasi mensuel de la Loterie Verte

Lottotech prévoit un Special Jackpot de Rs 20 M pour le tirage du Loto du 29 décembre en remplacement du tirage de la Loterie du GM

Le ticket décrochant le 793e et dernier gros lot de la Loterie Verte de Rs 10 millions, dont le tirage s’est déroulé hier après-midi, a été vendu par Guranna Poolhouse. Ce détaillant, Suresh Guranna, qui se trouvait dans les locaux de la Mauritius Lotteries à cette occasion, était tout heureux de cet événement, qui fera le bonheur de 11 autres personnes bénéficiant des parts de cette association. Par ailleurs, avec la fin de La Loterie de Maurice, au terme d’un arrangement intervenu en Cour entre la Lottotech et le gouvernement, un Special Jackpot de Rs 20 millions sera mis en jeu lors du tirage du Loto du samedi 29 décembre, le dernier pour cette année en guise de substitut avec la disparition du tirage du 31 décembre de la Loterie Verte.

Suresh Guranna est devenu un homme comblé quand les numéros du premier lot du tirage d’hier, soit

2 7 3 0 4 5 2, avait été validé comme vendu par les responsables de la Mauritius Lotteries. « C’est une association de 11 personnes, habitant Saint-Pierre, qui a gagné ce gros lot. Même dans le passé, Guranna Poolhouse avait vendu d’autres tickets gagnants, dont un Jackpot du Loto, le gros lot de la Loterie Verte a valeur de symbole. C’était le dernier de la série et Guranna Poolhouse entre dans l’histoire », déclare Suresh Guranna avant de rentrer à Saint-Pierre.

Suresh Guranna, de Guranna Pool House, St-Pierre, fier de « la fermeture en beauté »

« Mo bien kontan mo fer sa fermeture la ! Plusieurs fois nous avons vendu le premier lot, peut-être à cinq ou six reprises. Nous avons également vendu le 2e lot plusieurs fois. Avant il était de Rs 2 millions mais il est descendu à Rs 300 000 », ajoute le gérant de Guranna Poolhouse, qui vend des billets de la Loterie Verte depuis une vingtaine d’années. Ce business familial incontournable à Saint Pierre se trouve non loin de l’usine CMT. Quant à cette association ayant remporté le gros lot, elle joue à la Loterie Verte depuis plusieurs années et choisit les mêmes numéros. Cette fois la chance lui a souri.

Avec la disparition de la Loterie Verte, Lottotech dispose d’un délai variant entre huit mois et un an pour proposer une autre formule de loterie en ligne à Maurice. « Nous étudions toute la question. Nous prévoyons toute une série de consultations avec tous ceux concernés en vue de proposer la formule la plus appropriée. Dans l’immédiat, avec le mois de décembre, nous envisageons de proposer une cagnotte spéciale de Rs 20 millions pour le tirage du Loto du samedi 29 décembre en remplacement du tirage du 31. Nous ferons les annonces nécessaires en temps et lieu », devait-on faire ressortir du côté de Lottotech.

Le 793e et dernier tirage s’est déroulé dans une ambiance particulière. Il est 14h passées dans la grande salle aménagée au siège de la Government Lotteries, situé dans le Mutual Aid Building. Tout le personnel est à pied d’œuvre. Une cinquantaine de distributeurs et des membres du public sont présents. Et c’est parti pour plus d’une heure trente de tirage.

Oopmanew Chummun, secrétaire de Government Lotteries, prend le micro et annonce que c’est le dernier tirage et qu’une page de l’histoire se tourne. Les machines s’activent, les boules multicolores s’agitent dans tous les sens. D’une voix assurée, Oopmanew Chummun énonce les lots au fur et à mesure. Après trois premiers numéros invendus, le premier lot remporté est le lot 16 : 3094674.

Tout au long du tirage, qui s’éternise, les numéros s’affichent un par un sur les sept écrans, mais l’auditoire est conscient que la voix de Oopmanew Chummun résonne pour la dernière fois entre ces murs. L’ambiance est particulière, mais ce sont surtout les membres du personnel qui ont un pincement au cœur. Quarante-quatre employés seront repris par Lottotech, 17 iront à la retraite, notamment ceux âgés de plus de 55 ans et trois employés seront casés à la Gambling Regulatory Authority. « C’est une retraite forcée. Nous avons une pension à vie, mais nous voulions continuer à travailler. Ce n’est pas facile de perdre notre emploi du jour au lendemain. Nous n’aurions jamais cru que notre loterie allait couler de cette manière », commentent deux employés sous le couvert de l’anonymat.

Le 19 juin dernier, une décision de la Cour suprême avait en effet décidé de confier la gestion de la Loterie verte à Lottotech. Le défi pour cette dernière sera de faire revivre une loterie déficitaire depuis 2013 avec le nombre de billets passant de cinq millions à moins de trois millions, sans compter le nombre de billets invendus.