Avec les quatre tickets gagnants du tirage du Loto de samedi dernier, la Loterie nationale passe le cap des 100 veinards décrochant le jackpot depuis sa création. Le 100e ticket gagnant a été validé par deux fiancés, lesquels se sont rendus au QG de Lottotech hier après-midi pour empocher leur chèque de Rs 2 969 198. Deux autres gagnants en avaient fait de même dans la matinée alors que le quatrième veinard, lui, se fait toujours attendre.
Concernant le 100e ticket gagnant validé, il ne pouvait mieux tomber. Le communiqué émis par la Loterie nationale est d’ailleurs explicite à ce propos : « Ils sont jeunes, amoureux et se sont tout juste fiancés. Après avoir ‘rêvé’ de gagner au Loto, la jeune femme, institutrice du primaire, a joué pour une somme de Rs 80 avec son fiancé à la boutique Chez France, à Port-Louis. »
« J’ai rêvé des numéros gagnants et je me suis empressée de les jouer le samedi venu. Quand mon fiancé a vérifié les numéros, nous étions fous de joie et j’ai aussi eu ma demande en mariage. C’est un sentiment que je ne peux exprimer. Nous allons pouvoir commencer notre vie ensemble et être à l’abri du besoin », déclare la jeune femme en venant toucher ses gains. Le jeune couple s’est ensuite rendu chez le détaillant chez qui les amoureux ont validé leur ticket, en l’occurrence Chez France, non loin des Casernes centrales.
Avec sa nouvelle formule – mise en place après l’affaire du faux gagnant de Rs 28,3 millions –, la Loterie nationale ne révèle plus aucune information sur l’identité des détaillants où les tickets gagnants ont été validés. De ce fait, Gérard Ah Choon – aussi connu sous le nom de « Yéyé » –, de Chez France, ne savait même qu’il était entré dans l’histoire de la Loterie nationale en validant le ticket de Loto du 100e veinard. « Mo pa ti kon nanyen. Mo ti pe check ticket Loto ene klyan. Mo ine truv ene couple pe attan kot kontwar. Mo ine dimande zotte ki zotte pou aste », raconte Yéyé, encore sous le coup de l’émotion. « Zotte pas repon tou de swit. Me zotte figir ti eklere avek ene lazwa. Mo pa pe trop konpran. Missie dimand mwa si mo pa konne li. Mo dir li non. Li dir mwa si pa mo pa konne sa madame la aussi. Mone repone non. Parski mo pa rappel tout klians ki vini kot mwa », poursuit Gérard Ah Choon.
« Puis l’homme m’a révélé que sa fiancée était venue valider un ticket de Loto chez moi samedi matin et qu’elle avait gagné le Jackpot, qu’ils revenaient de la Loterie nationale après avoir touché leur chèque. Mone gagn mari sok. Mone reste sans parole. Me ti extraordinair », laisse échapper le détaillant de Chez France, qui n’avait même pas osé demander au couple le montant de sa mise.
Les premiers moments d’émotions passés, Gérard Ah Choon laissera toutefois éclater sa joie avec les habitués du coin en hurlant littéralement : « Yéyé ine reisi sorti dan kazot avek Loto »…