Les gagnants du tirage du Loto de la Saint Sylvestre d’une cagnotte de Rs 42,2 M se sont présentés mardi et mercredi au quartier général de la Loterie Nationale à Ébène pour toucher leurs gains. Il s’agit d’une association de huit personnes (dont sept femmes fonctionnaires), habitant le Nord et ayant joué l’option Quick Pick, et d’une douzaine d’employés de l’établissement hôtelier Maradiva à Flic-en-Flac. Les deux groupes se partagent équitablement le jackpot, soit Rs 21 110 683 chacun.
Les locaux de la Loterie Nationale étant fermés lundi en raison du jour férié du Nouvel an, ce n’est que mardi que l’association composée de huit personnes, dont sept femmes fonctionnaires, ayant misé Rs 20 chacune, sont venues toucher leurs gains. Ces habitantes du Nord se côtoient régulièrement sur leur lieu de travail. Elles forment « un groupe solidaire où règne la confiance ».
« Pour ne pas perdre de temps vu qu’on avait notre fête de fin d’année, j’ai joué l’option Quick Pick au Winners de Triolet et cela nous a porté chance ! Toutes mes collègues m’ont fait confiance… Personne ne connaissait les numéros choisis par la machine. Dès que j’ai vu que nous avions les numéros gagnants, j’ai téléphoné à mes amies pour leur annoncer la bonne nouvelle. Elles ont eu beaucoup de mal à me croire, mais ont fini par se faire à l’idée que nous sommes toutes multimillionnaires grâce au Loto », a expliqué la responsable du groupe à la Loterie Nationale.
La priorité de ces nouvelles multimillionnaires âgées entre 30 et 60 ans est leur famille. « Les études de nos enfants primeront », ont-elles confié. La somme de Rs 21 110 683, représentant la moitié du jackpot de Rs 42,2 millions, sera ainsi répartie entre elles.
La matinée de mercredi a vu la fin de l’attente pour les responsables de la Loterie Nationale quant à l’identité de l’autre gagnant du 113e tirage, qui n’est autre qu’une association. Composée d’une douzaine d’employés de l’hôtel Maradiva à Flic-en-Flac, elle a remporté l’autre moitié du jackpot, qui a tant fait saliver durant les derniers jours de 2011.
Les heureux gagnants, qui travaillent entre autres à la réception et dans le management de l’établissement hôtelier, étaient sous le coup de l’émotion à leur arrivée au siège de la Loterie Nationale mercredi. « Cela fait quelques mois que nous jouons ensemble au Loto. On se motive les uns les autres pour valider notre bulletin et chaque semaine nous jouons les mêmes numéros que j’ai choisis au hasard. Pour le 31 décembre, nous avons joué à la dernière minute en envoyant l’un de nos collègues au Fook Yuen Store à Vacoas. C’est une très grande surprise pour nous, nous ne nous attendions vraiment pas à gagner. Notre rêve est devenu réalité », raconte Priya Bhurtun, la responsable de l’association.
Habitant les Plaines Wilhems et les alentours de Port-Louis, ces employés de l’hôtel Maradiva ne comptent pas pour autant changer de vie. Tous soutiennent en choeur : « Nous continuerons à travailler et à mener une vie simple ! » Concernant leurs projets, ils préfèrent y réfléchir à tête reposée. « On va prendre notre temps, mais c’est sûr que cela va faciliter nos démarches pour des constructions et nous aider à rembourser nos dettes. Cet argent arrive au moment opportun », a déclaré Shailen Ramma, qui a validé le ticket gagnant à la Loterie Nationale mercredi matin.