Hier, deux autres chanceux détenant les bons numéros du tirage de samedi dernier se sont présentés dans les locaux de la Loterie Nationale, complétant ainsi le trio gagnant pour ce jackpot spécial de Rs 50 millions. Les deux nouveaux multimillionnaires sont une femme au foyer et un laboureur de Montagne-Blanche, qui obtiennent chacun Rs 16,6 millions. Ce 274e tirage est marqué par le « coup du chapeau » de la Tabagie Beehary, située à Quatre-Bornes.
La première à s’être présentée hier avec le second ticket gagnant du 274e tirage est une femme au foyer, accompagnée de son époux et de deux de ses filles. Avec un multiple de sept, elle se retrouve avec Rs 16 679 213 qui serviront principalement à des donations. Les numéros cochés étaient des dates d’anniversaire, jouées chez la Tabagie Beehary. Le propriétaire du commerce, Vidyesh Sharma Beehary, est également aux anges, vu que c’est la troisième fois qu’il valide un ticket gagnant du Loto.
Ce détaillant situé à un point névralgique de Quatre-Bornes avait signé son entrée dans le “Hall of Fame” le 27 février 2010 avec un tirage du Loto à hauteur de Rs 31,3 millions. Le 14 juillet 2012, il réalise le coup double en validant un ticket gagnant de Rs 33,6 millions. Contacté par Le Mauricien, Vidyesh Sharma Beehary affirme : « Yer tanto ki monn tann sa. Mo byen kontan ki monn tir ankor enn jackpot. Pou mo repitasion ek mo business li mari bon ! »
Avec l’expérience de trois tickets gagnants validés, Vidyesh Sharma Beehary donne des conseils aux joueurs : « Mo dir bann zwer pran pasyans. Zot oussi enn zour zot kapav gagne. Tou zafer ena so ler, me bizin konn atan li vini e pa dekouraze ».
Hier toujours, la Loterie Nationale a accueilli le troisième détenteur du ticket gagnant, un laboureur d’une propriété sucrière. Accompagné de sa fille aînée, cet habitant de Montagne-Blanche n’aurait jamais pensé avoir tant d’argent. Il avait joué Rs 100 chez Mauri Shop, dans sa localité. « Je ne bois pas, ne fume pas et j’ai pour seul passe-temps mon ticket du Loto que je joue depuis le début, sans jamais dépasser les Rs 100 », soutient-il. Outre d’améliorer sa maison, son plus grand désir serait d’investir dans l’éducation de ses enfants, « surtout envoyer ma fille en Australie pour ses études tertiaires, chose qui n’était pas possible avant ».
Hewantee Panchoo, qui gère le commerce familial Mauri Shop, n’en revient toujours pas d’avoir finalement validé un ticket gagnant du Loto. « Sak fwa boukou klian dimann nou kan Loto pou sorti isi, parski zame finn ena enn gagnan isi. Zordi nou byen kontan ki sa finn sorti kot nou, nou pou gagn byen plis klian aster », devait-elle déclarer au Mauricien, ajoutant qu’elle n’avait aucune idée de l’identité du gagnant à part qu’il s’agissait d’un laboureur. Le jackpot du samedi 7 février passe à un minimum de Rs 5 millions.