L’année 2013 démarre sur les chapeaux de roue pour le Loto. En effet, le tirage d’hier soir a permis à un des joueurs de la Loterie Nationale de décrocher la cagnotte de Rs 53,9 millions, le premier super jackpot de l’année. Le veinard n’a misé qu’une somme de Rs 100 et a validé son ticket en cours d’après-midi d’hier au supermarché Ramkissoon, situé à la route Royale, Fond-du-Sac.
Mohit Ramkissoon, âgé de 60 ans, père de famille de deux filles, gérant de ce supermarché, n’en croyait pas ses oreilles quand il a obtenu confirmation de la nouvelle des responsables de la Loterie Nationale en début de soirée d’hier. « Extra ! Incroyable. Ena 15 jours, mo ine rêvé ki mo pou gagn buku larzan. Zordi sa rêve-là ine vine ène réalité avec tiraz Loto », avoue-t-il à Week-End, alors que la nouvelle se met à se répandre comme une traînée de poudre dans ce village du Nord à l’ombre de son frère aîné de Triolet.
Prenant la mesure de l’événement, le sexagénaire revient sur les commentaires de ses clients habituels, récriminant contre le fait que jusqu’ici le supermarché Ramkissoon, une adresse incontournable dans ce village de ces trente dernières années, n’avait pas encore décroché la cagnotte.
« Tout le temps, bann klians dimand mwa kan pou kasse piso. Zotte dire mwa le Nord pisso. Mo ine réponne zotte pa traka, kan éna ène gros sif Jackpot, nou rantré. Nou truv rézilta-là zordi », laisse échapper le gérant de ce supermarché affichant également un large sourire de satisfaction.
Mohit Ramkissoon, qui bénéficie de la collaboration de son épouse, Rajmantee au supermarché, reconnaît que la journée de travail de samedi a été relativement plus difficile. « Nous avons eu à rattraper le travail suite à la coupure en raison des fêtes du Nouvel An et du passage du cyclone au cours de la semaine. Pendant toute la journée, il y avait queue devant le guichet même si j’ai doublé les ressources dans un souci d’accélérer le travail. Je suis heureux de constater qu’un des mes clients est devenu multimillionnaire mais je suis également partagé parce qu’une bonne dizaine de mes clients n’ont pu enregistrer leurs tickets avec la clôture des mises à 19 heures. Mais c’est quand même un excellent départ pour 2013 et pour le Nord », poursuit Mohit Ramkissoon tout fier de la performance d’hier soir.