Ternel Fils Perinne, 35 ans, marié et père d’un enfant et employé de la MBC (Rodrigues) est devenu le quatrième Rodriguais multimillionnaire de la Loterie Nationale. En alignant les six bons numéros du tirage de samedi, il a remporté la cagnotte de Rs 40 935 535. Encore sous le coup de l’émotion, il s’est présenté en compagnie de son épouse et de sa belle-soeur au bureau régional du Loto à Rodrigues pour confirmer qu’il est le détenteur du ticket gagnant, validé dans la journée de samedi chez Happy Corner à Baie-aux-Huîtres.
Il est environ minuit et demi, samedi, quand Marie-Josée Perrine, la belle-soeur de Ternel Fils Perrine, qui est à son poste, apprend que le ticket gagnant a été validé à Baie-aux-Huîtres. Elle se rappelle que sa soeur et son beau-frère habitent également cette agglomération de Rodrigues. « Enn kout, mo inn gagn enn frisson ! Mo pa pou kapav eksplik ou ki fer, me li koumsa », explique-t-elle au Mauricien.
Malgré cette heure tardive dans la nuit, Marie-Josée Perrine décide de prendre contact avec sa soeur. « Mo inn avoy li enn SMS pou dir li ki Loto inn sorti dan Baie-aux-Huîtres », poursuit-elle. L’épouse de Ternel Fils Perinne répondra que personnellement, elle avait validé ses tickets à Port-Mathurin.
Mais le suspense sera de courte durée car Ternel Fils Perinne avait joué au Loto dans la journée de samedi chez Happy Corner à Baie-aux-Huîtres. Quand l’épouse du veinard vérifie le ticket de son époux, qui dort encore, elle n’en croit pas ses yeux. « Eh toi ! Tian sa » (le nom familier de son époux), répondra-t-elle à Marie-Josée Perrine.
Depuis cet instant, la vie des Perrine a littéralement basculé. Une autre anecdote marquera cette soirée du samedi 27 avril pour la famille Perrine. Contrairement à leurs habitudes, ils n’avaient pu suivre en direct le tirage du Loto samedi soir en raison d’une panne de leur téléviseur.
Ternel Fils Perinne, interrogé par Le Mauricien, confirme la version des faits de sa belle-soeur. « Li telefonn mo madam pou dir chek enn kou parski li tande dir ki ticket gagnant inn validé dan Baie-aux-Huîtres. Mwa sa lerla mo ti pe dormi car mo ti bizin travay boner dimans gramatin. Bolfam vine casse mo somey. Li dire mwa : c’est dans la poche ! Nou fine gagne loto ! » raconte-t-il.
« Dimanche matin je me suis donc rendu très tôt au travail normalement. J’ai partagé la nouvelle avec les collègues mais ils ont pensé à une blague car nous avons l’habitude d’en faire concernant le tirage du Loto. Ce n’est que durant l’après-midi que tout le monde réalisera que le gagnant était bien Rodriguais », poursuit le veinard.
Cet homme de 35 ans, décrit comme étant un hardworker par ses collègues de la MBC, dit avoir toujours cru en sa chance de toucher tôt où tard au jackpot du Loto. D’ailleurs en validant un quick-pick de Rs 200 à 17 h samedi chez le détaillant Happy Corner à
Baie-aux-Huîtres, ce Broadcast Technology Assistant entretenait l’idée de remporter la cagnotte. « Depi loto largué ici, monn touzour dir ki mo pou gagn li enn kout ek ki mo pou vine milioner. Sirtou ki dan MBC Rodrigues, se mo mem ki okip bann difizion reklam pou loto. Depi touzour mo swazir quick-pick parski se masinn la ki pou tir nimero gagnan. Alors kifer mwa mo bizin swazir nimero ? Less li mem swazir pou moi. Seki bizin arive ava arive. Ça a toujours été ma philosophie. »
Ternel Fils Perinne envisage d’investir dans des projets d’élevage, de pêche et d’agriculture. « Mwa ek mo fami nou bizin voyaze ousi. Rodrigues enn ti pei, avek sa nou pou gagn la sans pou trouv deor. La Tour Eiffel, New York et San Francisco… » conclut-il.
Ternel Fils Perinne devrait être à Maurice en fin de semaine pour toucher son chèque de Rs 40 millions à la Loterie Nationale à Ébène. Depuis ce matin il a enclenché les premières formalités auprès de Jean-Claude Yong Keet Yan Sew Hin, le Field Sales Representative de la Loterie Nationale à Rodrigues.