Au cours du premier semestre de cette année, le Loto a pris un nouvel envol avec la série successive de Jackpots conséquents, dont un tirage avec un montant record de Rs 120 millions. Ainsi, le dernier bilan financier publié au 30 juin dernier confirme une nette progression dans les recettes générées par la validation des grilles dans le réseau des détaillants de la Loterie Nationale. De janvier à juin de cette année, les Mauriciens ont misé la somme de Rs 1,6 milliard au Loto contre Rs 1,2 milliard à pareille époque l’année dernière. Par ailleurs, dans le cadre du Business Continuity Plan, Lottotech a pris des dispositions pour faire installer une nouvelle machine de boules du Loto pour le tirage dans des locaux autre que le QG à Ebène en cas d’urgence. Les procédures pour les vérifications de ces nouveaux équipements fabriqués par SmartPlay International Inc. ont déjà été complétées avec la machine susceptible d’entrer en opération à n’importe quel moment.
Commentant la performance financière du premier semestre de cette année, Lottotech soutient que « overall, the company has delivered a strong financial performance. This is mainly due to an exceptionally high number of Loto rollovers. During this period, the advertised jackpot reached Rs 120 million for the first time in its history. Loto established new sales records on weekly, monthly and quarterly basis ».
Avec les Rs 1,6 milliard de ces six premiers mois, les ventes des grilles du Loto ont progressé de l’ordre de 28% même si la tendance est à un léger ralentissement au cours du deuxième trimestre. Les indications sont que pour la première fois, Lottotech peut s’attendre à réaliser un chiffre d’affaires annuel supérieur à Rs 300 millions en une année. A la fin de juin dernier, les profits opérationnels représentent le double de ceux réalisés pour la même période l’année dernière, soit Rs 126 millions contre Rs 53,5 millions.
La dernière édition des Surveys pour évaluer le taux de pénétration du Loto au sein de la société indique qu’au moins 71% de la population adulte à Maurice et à Rodrigues valident des grilles chaque semaine. Cet indicateur sociologique n’a cessé d’augmenter depuis le lancement du Loto à la fin de 2010, passant de 55% à 60% puis à 67% avant de passer la barre des 70% récemment. Une des raisons expliquant les 71% se résume à l’attrait que constituent les cagnottes de plusieurs dizaines de millions de roupies.
« A chaque fois qu’un Jackpot record est mis en jeu, de nouveaux joueurs sont attirés et viennent tenter leurs chances. Puis, ils continuent à miser les semaines suivantes dans l’espoir de décrocher la cagnotte. C’est ce qui explique cette progression de 55% à 71% au cours de ces dernières années », fait-on comprendre dans les milieux officiels de la Loterie Nationale, affichant la satisfaction que la mise moyenne par adulte n’a pas dépassé Rs 100, n’étant qu’à Rs 83 lors du dernier exercice d’évaluation sur le terrain.
D’autre part, Lottotech confirme l’installation d’une nouvelle machine de tirage du Loto. La spécificité est que cet équipement flambant neuf ne sera utilisé qu’en cas d’urgence. Cette nouvelle machine se trouve dans un immeuble se trouvant à Phoenix et séparé du siège social de la société. « Les compagnies responsables ont une planification de la continuité des affaires plus particulièrement en temps de crise. Dans cette optique, Lottotech, à travers son plan de Business Continuity Plan, a adopté différentes mesures de sécurité facilitant la reprise des opérations après un sinistre. Dans un souci de maintenir notre fonctionnalité tout en minimisant les répercussions sur nos activités commerciales, un plan très élaboré a été mis en place pour que nous puissions passer à l’action lorsque vient le temps d’agir », souligne-t-on du côté de la compagnie.
Travaillant de concert avec le bureau d’études Ernst and Young Global, Lottotech a pris la décision de disposer d’une machine sous scellés dans un endroit sécurisé hors de la région d’Ebène « pour que nous effectuons le tirage du Loto si les locaux à Ebène deviennent inaccessibles pour des raisons hors de notre contrôle ».
 Cette machine, fabriquée par SmartPlay International Inc. aux Etats-Unis, d’une allure différente, que celles utilisées le samedi soir, a été préalablement vérifiée par la Gambling Regulatory Authority (GRA). Des simulations ont été effectuées pour garantir l’efficacité de ce plan avec les données aussi sont sauvegardées dans un endroit sûr et placé sous haute surveillance.