Après un suspense de plus d’une semaine, le plus gros gagnant de l’histoire du Loto à Maurice s’est officiellement présenté au siège du Lottotech, à Ébène, hier après-midi. Cet ancien policier, un père de famille habitant la région de Moka, avait validé un ticket de Rs 100 chez Ersley Self Service, à St-Julien D’Hotman, pour toucher le super jackpot de Rs 77 millions.
Le paiement des Rs 77 millions au veinard marque une étape des plus importantes pour Lottotech. En quatre ans d’opération, c’est en effet le plus gros montant jamais payé par la société. Le gagnant a cependant attendu plus d’une semaine avant de faire son apparition au quartier général de Lottotech, à Ébène. Il était accompagné des membres de sa famille pour ce qui restera à jamais gravé dans sa mémoire comme étant un moment exceptionnel.
Dans ses explications, l’heureux gagnant a fait comprendre : « Ce n’est que ce matin (Ndlr : hier matin) que j’ai vérifié mon ticket. Avec la période de fêtes, je n’ai pas trop prêté attention à mes tickets. »
Cette chance, il la doit à Ersley Self Service, à St-Julien D’Hotman, où il a validé un Quick Pick de Rs 100, lequel aura fait de lui le plus gros millionnaire de l’histoire du Loto à Maurice. Coïncidence : l’ancien policier est né un 7 et remporte 77 millions un… 7 janvier.  En ce qu’il s’agit de ses projets, l’homme dit ne toujours pas s’en être fixés, même s’il concède qu’il fera « certainement un don au plus démunis ».
De son côté, Soobash Pydatalli, 57 ans, le propriétaire d’Ersley Self Service, ne peut cacher sa joie depuis hier après-midi. Et pour cause : son commerce fait  son entrée dans le “Hall of Fame” du Loto. « C’est une grande première pour moi. Monn extra kontan ek mari fier ! Depi lontan mo ti pe atan sa zour-la vini. Me pa ti kone kan li ti pou arrive. Me finalman line vine byen pli vite ki mo ti pe pense », devait confier Soobash Pydatalli ce matin.
Soobash Pydatalli a été informé de la bonne nouvelle hier après-midi par l’intermédiaire de son fils, enseignant de profession. « Mon fils est un bon ami d’un proche du gagnant. C’est grâce à lui qu’il a appris la nouvelle. Avant cela, je n’avais aucune idée de l’identité du gagnant. Il faut dire qu’il y a tellement de clients qui viennent jouer au Loto. de fait, je ne me souvenais pas des numéros qu’ils ont validé. Je suis très heureux que le gagnant soit un habitant de la région. En fait, il valide son ticket toutes les semaines dans mon commerce. La chance a finalement tourné… » conclut-il.