Un homme de 50 ans, cumulant des petits boulots à droite à gauche, est officiellement depuis ce matin le 90e grand gagnant du Loto. Cet habitant des Plaines-Wilhems, marié et père de cinq enfants, s’est présenté au QG de la Loterie Nationale dès l’ouverture des bureaux pour toucher son chèque d’environ Rs 24 millions.
L’anecdote à retenir pour ce 186e tirage du Loto, avec un Special Bonus Fête des Mères, est que le grand gagnant n’avait pas un sou dans sa poche dans la journée de samedi pour valider la même grille qu’il joue depuis le lancement du Loto en 2009. Le quinquagénaire ayant dépensé son argent dans l’achat de cadeaux à l’occasion de la fête des mères. Mais son beau-père devait « fer enn lizaz » avec lui en remettant la somme de Rs 100 pour qu’il puisse tenter sa chance.
Le ticket avec la combinaison gagnante 02 – 06 – 18 – 26 – 27 – 35 sera validé en début d’après-midi samedi chez London Way de Pointe-aux-Sables. Comme il avait un travail de plomberie à effectuer dans la région, il en a profité pour jouer au Loto dans ce supermarché qui avait déjà vendu le ticket gagnant du Jackpot du 94e tirage du 20 août 2011 (Rs 37,4 millions), remporté par un employé de la municipalité de Port-Louis.
Avec cette grille, ce père de famille avait à plusieurs reprises remporté des lots de consolation pour 3 ou 4 bons numéros. Mais le tirage de samedi dernier sera le bon. La bonne nouvelle qui changera la vie de cette famille des plus modestes tombera très tôt dimanche matin alors que le veinard et sa femme prenaient le café avec leurs cinq enfants. « Nou tou bwar café ansam dan gramatin. Ler nou pe ekoute radio, nou tann dir Loto fine tombe kot London Way, Pointe aux Sables. Desuite mo fine verifier mo tiket lor zournal. Ler mo gete ladan mem. Enn sel kout mo gagn sok. Me monn esey pran-li normal. Monn ale mo leglise tou gramatin-la » confie-t-il au Mauricien ce matin, alors qu’il a encore du mal à cacher ses émotions.
Le veinard poursuit en expliquant qu’il pourra désormais vivre différemment et que l’avenir de sa petite famille est assuré. « Je suis extrêmement soulagé. La priorité sera de mettre tout en oeuvre pour l’éducation de mes cinq enfants. Et ensuite ce sera la construction de notre maison. Mo bizin dir enn gran merci Loterie Nationale, se grace a zot ki mwa ek mo fami pou reisi gagn enn lakaz korek pou viv… » a-t-il ajouté.