Photo illustration

Devant la Cour suprême ce matin, le ministère de l’Education a fait savoir à la Managers of Private Secondary Schools Union, qui contestait la décision du critère de “Five Credits” pour l’admission en Lower VI, qu’il a changé de critère. Soulignons que la décision des “Five Credits” prise l’année dernière devait entrer en vigueur après les prochains résultats de SC.

Mais ce matin, le ministère a fait savoir qu’un élève ayant décroché seulement trois “crédits” aux examens de SC pourrait être admis en Lower VI cette année. En fait, le ministère revient tout simplement au critère en vigueur jusqu’à l’année dernière. Pour rappel, la MPSSU avait fait une demande de Judicial Review de cette décision de “Five Credits” en septembre de l’année dernière et l’affaire était appelée ce matin en Cour Suprême devant le juge Prithviraj Fekna. C’est alors que le ministère a fait part du nouveau critère, soit le retour aux “Three Credits”.

Selon nos informations, le ministère aurait envoyé hier après-midi une circulaire dans les collèges annonçant ce changement de critères. La MPSSU, qui est le plaignant dans cette affaire, jubile devant le développement survenu ce matin. « Nous sommes contents que notre action en cour n’ait pas été vaine. Nous avons gagné une première étape mais il y a d’autres contentieux entre les autorités de l’éducation et nous pour lesquelles nous saisirons la cour », a réagi à la mi-journée Ramparsad Mungur, président de la MPSSU.