L’University of Technology (UTM) a lancé, la semaine dernière, les procédures en vue du recrutement d’un nouveau directeur général pour un contrat initial de cinq ans. Cette fonction est vacante depuis le départ de Sharmila Seetulsingh-Goorah.

Afin de mener à bien ses fonctions, le directeur général, qui sera le responsable académique de l’université, siégera comme membre du conseil des gouverneurs et agira comme président du conseil académique. Il aura également la responsabilité de toutes les questions académiques, de recherches, administratives et financières liées au fonctionnement de l’université et autres tâches définies dans les statuts et règlements.

De plus, il lui reviendra de formuler des stratégies pour soutenir la prestation de programmes académiques, de recherche et de conseil de haute qualité; de développer et améliorer les relations entre l’Université, les autres établissements d’enseignement supérieur, le gouvernement, les entreprises et l’industrie, les professions libérales et le grand public; de créer des opportunités de développement professionnel du personnel universitaire; et de promouvoir et représenter les intérêts de l’université aux niveaux national, régional et international. Selon l’offre d’emploi publiée à la fin de la semaine dernière, le postulant devra détenir un doctorat et devrait avoir au moins 15 ans d’expérience dans l’enseignement supérieur dans la profession.

Les candidats devront également avoir : (i) des antécédents professionnels reconnus; (ii) un leadership académique fort et des compétences de gestion efficaces pour soutenir l’expansion rapide de l’université en une institution de distinction en matière d’enseignement et de recherche; (iii) une compréhension approfondie du potentiel et des exigences d’une université ayant pour mission de devenir une institution d’importance nationale, régionale et internationale; iv) une expérience substantielle de la direction et des dirigeants; (v) des compétences éprouvées en matière de gestion stratégique, de gestion des ressources et des personnes; et (vi) des qualités personnelles exemplaires d’intégrité, de discernement, d’énergie, de passion et de relations interpersonnelles.

Par ailleurs, l’UTM a précisé que toutes les procédures approuvées ont été suivies pour le recrutement récent d’un “registrar”, d’un chef des finances et d’un responsable des services d’information. Ces recrutements ont donné lieu à des avis de presse et à des consultations avec le Syndicat des employés de l’UTM.