Les limiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit et les officiers de la douane ont réalisé un coup de filet en ce début d’année avec la saisie de 540 grammes d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 8 millions et l’arrestation de trois suspects, dont une Sud-Africaine, âgée de 26 ans. Ils ont comparu en Cour ce matin pour leur inculpation provisoire sous la Dangerous Drugs Act et leur reconduction en cellule policière.
Cette opération de lutte contre l’importation de drogue avait démarré, vendredi, à l’arrivée du vol MK 852 de Johannesburg. Des officiers de l’ADSU et de la douane avaient découvert et saisi 540 grammes d’héroïne sur une ressortissante sud-africaine. Teresa Louis Delores Niemand, âgée de 26 ans, coiffeuse de son état, habitant Belinda Court, Fischer Street, en Afrique du Sud, avait placé le colis enveloppé dans de la tresse isolante de couleur marron, dans les sous-vêtements qu’elle portait. Elle fut interrogée sur la provenance de la drogue et ses contacts locaux pour la livraison du colis.
Sur la base des informations disponibles, l’ADSU devait monter l’une des premières opérations de Control Delivery de l’année. Elle s’est déroulée à la mi-journée samedi dans la région de Grand-Baie. Le chauffeur de taxi, Kamal Azad Joomun, au volant de sa voiture K 130, devait se présenter en personne au rendez-vous fixé. Il devait ramener la Sud-Africaine aux Appartements Iris au Morcellement Boucan, Grand-Baie où il fut interpellé et la voiture placée sous séquestre à des fins d’enquête.
Au cours de son interrogatoire durant le week-end, le chauffeur de taxi devait incriminer un dénommé Jean-Luc Philippe comme étant le commanditaire de ce trafic de drogue. Ce suspect a été appréhendé par l’ADSU ce matin. L’enquête se poursuit.