Un tailleur de pierre de 29 ans a été pris au collet par le personnel de la brigade antidrogue de la division nord, vers 7 h hier, après qu’une certaine quantité de drogue a été découverte à son domicile. C’est en suivant des renseignements précis que les enquêteurs de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) ont débarqué chez cet individu, à Abbas Lane, rue Sénèque, Plaine-des-Roches, pour une perquisition. Le suspect n’étant pas présent à son domicile lors de la fouille, les enquêteurs ont mené l’opération en présence de son épouse, âgée de 26 ans. C’est ainsi qu’environ 41 grammes de gandia, représentant une valeur marchande de Rs 24 600, ont été saisis. Déclarant ne pas connaître sa provenance, la jeune femme a quand même été appréhendée et conduite aux locaux de l’ADSU de Grand-Baie. Plus tard, durant la journée, son époux s’y est rendu afin de disculper son épouse de cette affaire. Celle-ci a été autorisée à rentrer chez elle après un interrogatoire, tandis que le tailleur de pierre a été traduit en cour. La police ayant objecté à sa remise en liberté, ce dernier a été reconduit en cellule.
Dans le cadre de ses opérations, la brigade antidrogue a également arrêté un habitant de Cité EDC, Floréal, âgé de 16 ans, hier après-midi. Les membres de la division centrale de l’ADSU patrouillaient dans la région lorsqu’ils sont tombés sur le mineur, aux abords de la route principale, en possession d’un joint. Son domicile a par la suite été fouillé, mais rien de compromettant n’a été découvert. Libéré sur parole, sous l’ordre d’un Assistant Surintendant de Police (ASP) de l’ADSU, le mineur a ensuite comparu en cour aujourd’hui.
Avant-hier, les enquêteurs de la brigade antidrogue se sont rendus au domicile d’un certain Man, âgé de 29 ans, dans la région de Pailles. Il avait cultivé, dans sa cour, deux plants de gandia, mesurant entre 90 cm et 1 m 20. Ceux-ci ont été arrachés et leur propriétaire a été appréhendé. Après un interrogatoire, il a été libéré sur parole. Il a été traduit en cour hier.