Nouvelle offensive de la brigade des stupéfiants contre le black mamba, une drogue synthétique s’apparentant au gandia et qui a débarqué récemment sur le marché local. Une opération montée hier après-midi au Champ-de-Mars a ainsi débouché sur la saisie de 500 pouliahs de black mamba et l’arrestation d’un suspect de 40 ans, habitant Montagne-Blanche. D’autre part, dans le cadre de la lutte antidrogue, plus de 8 000 plants de gandia et autres produits illicites, saisis par la police ces derniers mois, ont été détruits dans l’incinérateur des Casernes centrales hier.
Selon la police, vers 16 h 55 hier, une voiture suspecte devait se présenter à la rue Eugène Laurent, près du Grand Stand de l’entrée principale du Champ-de-Mars. L’escouade de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) a intercepté le véhicule, une Toyota bleu immatriculée 3856 SP 97, avant d’y effectuer une fouille minutieuse. 590 pouliahs de black mamba, pesant environ 113 grammes et placés dans un sac en plastique blanc, ont été découverts par les limiers. Une somme de Rs 2 675, soupçonnée de provenir du trafic de drogue, a été également saisie.
Compte tenu de cette découverte des plus compromettantes, Khemlall Jeeloll, alias Chongo, 40 ans, menuisier de son état, habitant Victoria Lane, Montagne-Longue et le conducteur, un habitant de Camp La Boue, Montagne-Longue, âgé de 43 ans, ont été appréhendés. Des perquisitions à leurs domiciles respectifs n’ont rien donné. Au terme des premières étapes de l’enquête policière, le conducteur a été autorisé à regagner son domicile tandis que le dénommé Chongo a été placé en détention. Les indications sont que Khemlall Jeeloll devait livrer cette marchandise estimée à environ Rs 600 000. Il a été placé en détention et devait comparaître en Cour aujourd’hui pour son chef d’accusation provisoire.
Par ailleurs, d’autres opérations initiée par la police hier ont porté leurs fruits. D’abord, trois jeunes ont été pris la main dans le sac par les éléments affectés à la Criminal Investigation Division du port. Ils se trouvaient dans les parages du Caudan, fumant du gandia, quant ils ont été interpellés par la police et placés en détention. Une certaine quantité de gandia a été retrouvée sur eux.
Hier après-midi également, une escouade de l’ADSU a mené une perquisition au domicile d’un dénommé Govind Kissoondory situé à 25 Boulevard Victoria à Vallée-Pitot. La police a découvert une importante quantité de gandia dans une casserole en aluminium, 66 pouliahs de gandia, des parcelles en papier contenant du cannabis et d’autres éléments compromettants. Le propriétaire des lieux, Govind Kissoondory, 33 ans, menuisier, et Bhaye Hassen Peerbux, 46 ans, menuisier également et habitant La Tour-Koenig, ont été arrêtés et placés en détention. Leur comparution en Cour est prévue pour aujourd’hui.
D’autre part, des produits saisis au cours d’opérations policières ces derniers mois ont été détruits aux Casernes centrales hier après-midi sous la supervision du Deputy Commissioner of Police Appadoo, N° 1 de l’ADSU. La listes des articles balancés dans l’incinérateur s’établit comme suit : 8 448 plants de gandia, 63,87 grammes de gandia, quatre graines de cannabis, 424,1 grammes d’héroïne, 165 comprimés de Valium et 270 comprimés de Rivotril.