Ahmad Fokeer, plus connu sous le nom d’Ahmad Chinois, un marchand ambulant de 44 ans domicilié à St Paul, a été appréhendé mercredi matin par le personnel de la brigade antidrogue de la Division Centrale. Lors de cette opération, de la drogue synthétique, des psychotropes, de l’héroïne et une grosse quantité d’argent ont été saisis.
Cette opération antidrogue, menée par l’équipe du Detective Chief Inspector (DCI) Jean, de la Division Centrale de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU), a démarré aux alentours de 10 h 10 mercredi. Après avoir obtenu des renseignements précis sur un commerce de drogue, les enquêteurs se sont rendus à la Quincaillerie Ramcharan, sur la route de St Paul, où ils sont tombés sur deux individus à l’allure suspecte. En voyant débarquer les policiers, Ahmad Fokeer aurait immédiatement tenté de dissimuler un colis. Selon des sources officielles, le quadragénaire aurait jeté son paquet à terre et son complice, Suraj Ramcharan, communément appelé Vishal, un homme de 32 ans travaillant à son propre compte, aurait tenté de cacher l’objet sous son pied. C’était sans compter sur la vigilance des enquêteurs, qui ont récupéré le colis, lequel renfermait de la drogue de synthèse. Une fouille corporelle des deux suspects a alors donné lieu à la saisie d’une somme de Rs 114 600, suspectée de provenir de la vente de drogues. Le véhicule d’Ahmad Fokeer, une Toyota Starlet blanche garée à l’extérieur de la quincaillerie, a été saisi par les enquêteurs à des fins d’enquête.
Une perquisition du domicile des deux suspects devait s’ensuivre. Si aucune drogue n’a été saisie au domicile de Suraj Ramcharan, sur la route principale de Camp-Fouquereaux, à Phoenix, l’ADSU y a récupéré son téléphone portable. Celui-ci sera passé au crible car les enquêteurs soupçonnent le suspect de l’avoir utilisé pour effectuer ses transactions illicites. Chez Ahmad Fokeer, à Béchard Lane, St Paul, la perquisition, effectuée en présence de sa compagne, une grosse quantité de psychotropes — pilules de Valium, capsules de Nova 150 et de Tramal, pour lesquelles le suspect n’avait aucune ordonnance — a été récupérée dans un placard. Deux feuilles d’aluminium renfermant de l’héroïne ont aussi été saisies. Conduite au poste, la compagne d’Ahmad Fokeer, une femme de 30 ans, y a été interrogée et a déclaré ne pas connaître la provenance des drogues saisies. Elle a ensuite été autorisée à rentrer chez elle. Suraj Ramcharan a été libéré sur parole tandis qu’Ahmad Fokeer a été incarcéré au Vacoas Detention Centre. Une charge provisoire de Possession of dangerous drugs for the purpose of distribution a été logée contre lui.
Une importante saisie de drogue a également été effectuée près de Cité Vallée-des-Prêtres hier. Krishna Gorayah, un mécanicien de 23 ans domicilié dans la région, a été appréhendé vers 10 h 40 par une équipe de la Division Métropolitaine de l’ADSU, supervisée par le sergent Peermamode. Lors de la perquisition de son domicile, les enquêteurs ont mis la main sur du papier cellophane renfermant 32 gm de gandia ainsi que sur tout un attirail servant à l’emballage de la drogue. La perquisition s’est poursuivie sur le toit du domicile du jeune homme, où 69 plants de cannabis mesurant entre 10 cm et 60 cm ont été récupérés. Ceux-ci avaient été plantés dans des sacs et des conteneurs en plastique. Krishna Gorayah a été placé en détention policière et a comparu en Cour aujourd’hui sous une charge provisoire de Possession of cannabis for the purpose of distribution.