Le 1er février, une opération antidrogue a eu lieu dans le Chassé Etwaroo, à Grand-Bassin, dont le propriétaire est un dénommé Kiran Etwaroo, 37 ans, un habitant de La Marie, Vacoas. Ce jour-là, au sommet de pins à proximité d’un chalet avaient été saisis 131 plants de gandia mesurant entre 20 cm et 2m50. Ceux-ci avaient été plantés dans des conteneurs et des sacs en plastique, fixés à ces arbres. Le propriétaire du chassé étant absent, l’opération avait été conduite en présence de son épouse, Jaymala Etwaroo, 31 ans, et du gardien des lieux, Jean Christophan Firmin, 28 ans. Ces derniers avaient alors été appréhendés tandis que le propriétaire du chassé avait finalement été arrêté le lendemain.
Après avoir comparu en cour sous une charge provisoire de “cultivation of cannabis”, tous trois ont été reconduits en cellule, les enquêteurs ayant objecté à leur remise en liberté. Rappelons qu’au cours de cette opération antidrogue, un policier avait été blessé à l’épaule par un “booby trap” et avait été hospitalisé.
Par ailleurs, il s’est vite avéré que les plants de gandia saisis le 1er février n’étaient pas les seuls qui s’y trouvaient. Suite à des renseignements obtenus du personnel de la Police Helicopter Squadron, selon lesquels d’autres plants de cannabis s’y trouvaient, les hommes de l’ADSU se sont rendus hier matin sur les lieux, accompagnés du frère de Kiran Etwaroo, Keegan, 33 ans. Ce dernier devait alors conduire les enquêteurs, qui étaient épaulés de la Police Bomb Disposable Team et des hommes de la Special Mobile Force (SMF) à l’endroit où se trouvaient les plants de cannabis supplémentaires. Là, à environ 8 m du sol, dans des conteneurs en plastique fixés aux arbres, les enquêteurs ont saisi 14 plants de plus, mesurant entre 60 cm et 1m50. Keegan Etwaroo a également été appréhendé et est actuellement détenu au poste de police de Rivière-des-Anguilles. Trois jours après l’arrestation de Kiran Etwaroo, le 1er février, le domicile du couple Maulayah, également domicilié à La Marie, Vacoas, avait été perquisitionné. Quelque 3 517 graines de gandia avaient été découvertes ainsi que tout un attirail servant à la fabrication du “booby trap” récupéré dans le Chassé Etwaroo.
Par ailleurs, toujours hier, la brigade antidrogue de l’est a effectué une grosse saisie de cannabis au domicile d’un tailleur de pierre de 37 ans, habitant Bonne-Veine, Quartier-Militaire. Les enquêteurs ont débarqué chez lui à 9 h 10 pour une perquisition et ont découvert environ 1,2 kg de gandia, dont la valeur marchande est estimée à Rs 720 000. Durant cette intervention, le suspect avait tenté de prendre la fuite, mais a vite été rattrapé. Placé en détention, il a comparu en cour aujourd’hui tandis que sa femme, en présence de laquelle avait été conduite la fouille, avait été autorisée à regagner son domicile après interrogatoire.