Deux frères ont été appréhendés par la brigade antidrogue de l’Ouest hier matin à Cité Barkly. Une équipe de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) a été envoyée à leur domicile, rue Colonel Maingard, à 9 h, pour une perquisition qui s’est avérée fructueuse. Lors de la fouille, les enquêteurs de l’ADSU ont d’abord mis la main sur un sac en plastique contenant une certaine quantité de cannabis appartenant au plus jeune frère, un adolescent de 19 ans. Son frère aîné, âgé de 24 ans, a pour sa part été trouvé en possession d’une bombe lacrymogène. Traduits en Cour durant la même journée, ils ont été autorisés à rentrer chez eux après avoir fourni une caution.
À la mi-journée, à la gare de Curepipe, un jeune de 22 ans habitant la ville a été interpellé par l’ADSU de la Division centrale. Après une fouille corporelle, les enquêteurs ont trouvé sept tablettes de comprimés portant l’inscription “Roche” sur lui. Il a été appréhendé car il ne possédait pas de prescription pour ces psychotropes, communément appelés Rivotril. Pour les besoins de l’enquête, sa maison a également dû être fouillée mais rien de compromettant n’y a été découvert. Après avoir été interrogé, le jeune homme a été libéré sur parole. Il a comparu en Cour aujourd’hui.
Une quatrième arrestation a été effectuée hier vers 18 h dans la région de Vacoas. Munie d’un mandat de perquisition, la brigade antidrogue de la Division centrale s’est rendue au domicile d’un homme de 35 ans dans les parages de Rempart Lane, Glen-Park. Une seringue portant des traces d’héroïne a été saisie au cours de la fouille. Suite à un interrogatoire, le Vacoassien a été libéré sur parole. Sa comparution en Cour a eu lieu aujourd’hui.
D’autre part, des opérations de balayage survenues à travers l’île ont permis à l’ADSU de mettre la main sur 322 plants de gandia. La première saisie a eu lieu à 8 h 10, près de la rivière Citron, à Calebasses, où 33 plants de cannabis, mesurant entre 12 cm et 45 cm, ont été déracinés. À 10 h 45, au Vallon, la brigade antidrogue du Sud, aidée de la Police Helicopter Squadron, a survolé un champ de canne appartenant à Ferney Sugar Estate et y a découvert une culture de 82 plants de gandia, mesurant entre 60 cm et un mètre. Cette même équipe a ensuite survolé un bois à Bambous-Virieux, où 45 plants de cannabis atteignant jusqu’à deux mètres ont été déracinés. La plus grosse saisie a été effectuée sur la berge de Grande-Rivière-Sud-Est, durant l’après-midi, où 162 plants de gandia, mesurant entre 1 m 20 et 1 m 60 ont été arrachés. Pour l’heure, les enquêteurs ignorent l’identité des cultivateurs. L’enquête se poursuit.