La surveillance accrue à l’aéroport de Plaisance dans le cadre de la lutte antidrogue a débouché sur une opération doublement fructueuse en fin de semaine avec la saisie de Rs 30 millions d’héroïnes et l’arrestation de trois ressortissants étrangers. Suite à la découverte d’une cargaison d’environs deux kilos de stupéfiants dans l’un des bagages d’un ressortissant indien en provenance de Mumbai dans la journée de vendredi par les hommes de l’ADSU et les douaniers de la MRA, une opération de “controlled delivery” a été montée le même jour, permettant aux éléments de la brigade antidrogue d’appréhender deux suspects nigérians, mariés à des Mauriciennes, venus récupérer les colis dans le Nord de l’île, soit plus précisément à Grand-Baie. Les trois individus ont été placés en détention et ont comparu devant la Bail and Remand Court de Port-Louis samedi pour leurs inculpations provisoires.
Selon les recoupements d’informations auprès des sources policières, un dénommé Shyam Singh, âgé de 31 ans et de nationalité indienne, devait descendre du vol MK 749 avec des bagages suspects. La première indication à cet effet, lors du passage pour le contrôle de routine avec les hommes de l’ADSU et ceux de la MRA, a été le poids douteux d’un des deux bagages. Une fouille minutieuse devait mener à la découverte d’un double fond, où était dissimulé deux colis d’une importante quantité d’héroïne hermétiquement scellés. Le suspect Shyam Singh, en provenance de Mumbai, devait immédiatement être placé en état d’arrestation compte tenu de cette saisie des plus compromettantes.
Les premiers éléments de l’enquête ouverte à cet effet indiquent que les deux colis contiennent au total 2,1 kg d’héroïne, représentant une valeur marchande d’environ Rs 30 millions sur le marché local. Sur la base des informations fournies par l’Indien Shyam Singh, une opération de “controlled delivery” a alors aussitôt été mise en place à Grand-Baie en vue d’appréhender ses contacts locaux. L’exercice a débouché sur l’arrestation de deux étudiants nigérians : Chukwu Emmanuel Obiora, âgé de 31 ans, et Ezeifedikwa Uchenna, âgé de 29 ans. Lors d’une perquisition au domicile des suspects, une somme de Rs 350 000 a été également saisie. L’enquête se poursuit.