Un habitant de Poste-de-Flacq de 36 ans, plus connu par son entourage sous le nom de “Cinq heures”, a pris la poudre d’escampette en voyant débarquer les hommes de la brigade antidrogue de la division Est hier après-midi pour une perquisition de son domicile. Lors de l’arrivée des enquêteurs, vers 14 h, l’individu s’est immédiatement débarrassé d’un colis avant de s’enfuir. Dans ce dernier, qui était recouvert d’un ruban adhésif noir, se trouvaient 10 feuilles d’aluminium contenant de l’héroïne, totalisant 1,29 g. La fouille du domicile de “cinq heures” a eu lieu en présence de son épouse, une femme au foyer de 26 ans, et de son ami, un habitant de la localité âgé de 21 ans, sur les lieux à l’arrivée de la police. Tout un attirail servant à l’emballage de l’héroïne – soit des feuilles d’aluminium découpées, une paire de ciseaux, un rouleau de ruban adhésif et une boîte en carton contenant un rouleau de feuille d’aluminium – a été saisi dans une réserve. Dans une autre pièce, 11 feuilles d’aluminium renfermant de l’héroïne et une forte somme d’argent, soit Rs 11 950, ont été découverts. Questionnée, l’épouse du suspect devait indiquer aux enquêteurs que l’attirail appartenait à son époux.  
En fouillant l’ami de “Cinq heures”, les policiers ont découvert dans ses poches 11 feuilles d’aluminium renfermant de l’héroïne, un sachet plastique contenant du cannabis et une somme de Rs 1 650, que les enquêteurs suspectent de provenir de la vente de la drogue. Le jeune homme, ainsi que l’épouse de “Cinq heures”, ont aussitôt été arrêtés et placés en détention. Une charge provisoire de “possession of heroin for the purpose of selling” pèse sur eux. Ils ont comparu en Cour aujourd’hui. Quant au principal suspect, il est activement recherché.