Le réseau de trafic de drogue avec pour principal parrain allégué Rudolf Dereck Jean-Jacques, alisa Gros Dereck, habitant cité Richelieu, est actuellement en état d’urgence. Les confessions à l’escouade de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la Plaine-Verte d’Ashish Dayal, chauffeur de taxi, habitant avenue Ollier, Quatre-Bornes, et bras droit avéré du Parrain de l’Ouest, ont débouché sur l’arrestation durant le week-end du skipper Westley Casimir, 33 ans, pêcheur habitant Batterie-Cassée, Roche-Bois. L’escouade menée par l’inspecteur Rajub de l’ADSU est également en possession d’une liste d’une quinzaine de gros dealers opérant pour le compte de Gros Dereck.
Les prochaines arrestations devront intervenir au fur et à mesure que progressent les révélations du chauffeur de taxi. Toutefois, dans l’immédiat, l’ADSU veut élucider deux zones d’ombre : retrouver les traces de cinq kilos d’héroïne dissimulés dans la nature depuis quelque temps déjà, ainsi que la flotte de grosses cylindrées, dont des BMW 645, X 5 et autres BMW Sports, au service de Gros Dereck.
Faisant la démonstration formelle de son désir de coopérer avec l’ADSU en vue de démanteler cet important réseau de trafiquants de drogue, Ashish Dayal, en détention depuis le 12 juillet avec la saisie d’une première cargaison d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 105 millions et la découverte de drogue d’une valeur de Rs 75 millions enterrée dans la forêt Daruty, mercredi dernier, a identifié le skipper du bateau utilisé pour récupérer la drogue en haute mer. Westley Casimir, qui a été interpellé durant le week-end suite à des allégations d’Ashish Dayal, qui a retenu les services de Mes Hervé Lassémillante et Samad Goolamaully.
« Li meme qui amène mwa lor bato pou al rode la drog dans la mer », aurait déclaré en substance Ashish Dayal lors d’une confrontation dans les locaux de l’ADSU de Plaine-Verte. La mission de Wesley Casimir, qui est propriétaire de deux embarcations de pêche, était de prendre le chauffeur de taxi, qui est également un plongeur professionnel, à bord d’un des bateaux sur les instructions de Gros Dereck à l’arrivée du Mauritius Trochetia à Port-Louis venant de Madagascar.
Dans ses aveux, le bras droit de Gros Dereck a donné des indications quant au Modus Operandi adopté pour contourner tout contrôle de l’ADSU dans le port. Les cargaisons d’héroïne étaient placées dans des bouteilles de lait hermétiquement scellées et reliées à des flotteurs de type artisanal et équipées de clignotant pour faciliter la tâche des récupérateurs en mer après le passage du navire. En cours de journée, le dénommé Westley Casimir devait être confronté aux allégations d’Ashish Dayal à son égard.