Nouveau développement, ce matin, dans la Gro Derek Saga avec l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) passant à l’offensive contre des membres de ce réseau de trafic de drogue. Ainsi, après le père de Gro Derek, qui a été arrêté la semaine dernière et a vu sa maison placée sous séquestre, c’est au tour des proches de Jimmy Marthe, alias Colosso, de subir le même sort dans le cadre de l’enquête de l’ICAC pour le délit de blanchiment de fonds.
En effet, la mère de Colosso, Monique Marthe, et son frère, qui ont été convoqués au QG de l’ICAC au Réduit Triangle, ce matin, ont été placés en état d’arrestation et traduits devant le tribunal de Pamplemousses pour Money Laundering. Ils devaient être remis en liberté sous caution en attendant la suite de l’enquête.
Monique Marthe, qui occupe le premier étage de cette maison, située à Baie-du-Tombeau, et le frère de Colosso au deuxième étage, sont accusés par l’ICAC d’avoir profité des Proceeds of Crime, notamment le trafic de drogue, impliquant Colosso, pour construire et aménager cette maison, évaluée à Rs 2,4 millions. Pour soutenir cette accusation, l’ICAC souligne que Colosso a été condamné à neuf ans de prison pour des délits de drogue.
Tout comme celle du père de Gro Derek à Richelieu, la maison des Marthe à Baie-du-Tombeau fait l’objet d’un Forfeiture Order sous l’Assets Recovery Act. Une série d’autres saisies dans le sillage de jugements prononcés par des instances pénales pour des délits de drogue sont à prévoir du côté de l’ICAC.