L’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), travaillant en étroite collaboration avec la Drugs Unit de la douane au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport, a procédé à la saisie de 6 000 comprimés de Subutex d’une valeur marchande de Rs 8 millions sur une étudiante française âgée de 19 ans, qui a débarqué dans la journée de samedi. Deborah Marie Micheline Douglas, habitant Nantes, a comparu ce matin devant le magistrat siégeant au tribunal de Mahébourg sous une accusation provisoire d’importation de drogue. Elle a été reconduite en cellule policière.
L’exercice de Control Delivery mis en place sous la supervision du Deputy Commissioner of Police Vinod Appadoo de l’ADSU depuis samedi n’a pas donné les résultats escomptés. Les contacts locaux ont manqué de confiance pour venir prendre livraison de la drogue. La passeuse, qui a voyagé à bord du vol de Corsair venant d’Orly, n’est pas à son premier déplacement à Maurice.
Cette jeune étudiante française avait effectué une précédente visite à Maurice le 5 novembre de l’année dernière. Lors de son interrogatoire, elle sera appelée à fournir des indications sur les lieux et l’identité des fournisseurs en France et des contacts à Maurice pour la précédente livraison. Dans les milieux concernés, l’on ajoute qu’il faudra attendre la fin des exercices préliminaires pour connaître le nombre exact de comprimés de Subutex saisi.