La Mauritius Prisons Service (MPS) procède actuellement à la formation de quatre chiens renifleurs à la prison de Beau-Bassin. Cette initiative cadre avec l’intention du gouvernement de lutter contre le trafic de drogue, principalement en milieu carcéral. Un parcours d’obstacles a également été lancé mercredi après une démonstration des chiens renifleurs.
L’objectif des Services des prisons du pays est non seulement d’offrir un meilleur environnement et encadrement aux détenus mais aussi de mettre en place toutes les structures nécessaires afin de lutter contre le trafic de drogue en milieu carcéral. Bien que les surveillants ont une formation pointue, la contribution d’un chien renifleur s’avère indispensable.
Cela fait sept mois que la Dogs Unit de la prison de Beau-Bassin a accueilli quatre nouveaux éléments, appelés à collaborer avec Yaro, chien renifleur de la douane, offert à la prison centrale de Beau-Bassin en 2012 par Sudhamo Lal, directeur de la Mauritius Revenue Authority (MRA).
Ces chiens, aujourd’hui âgés de neuf mois, sont en formation depuis leur arrivée dans cette unité. Leur jeune âge est crucial pour leur apprentissage et leur adaptation à leurs nouvelles fonctions.