A l’issue des championnats nationaux de lutte organisés dimanche dernier à Vacoas, deux sélections seront bientôt instituées. Et ce, en vue des échéances internationales telles que les championnats d’Afrique, les Jeux de la Francophonie et les Jeux du Commonwealth.
Ces championnats nationaux ont attiré un nombre intéressant de participants, soit plus de 200. Ce qui a poussé le comité organisateur à reporter les combats réservés aux minimes et aux scolaires. Ces derniers seront ainsi en action en avril, soit avant la phase finale des Jeux de l’Espoir. Reste qu’au niveau des juniors et seniors, ceux présélectionnés en vue des Jeux de la Francophonie ont confirmé leur rang, à l’image de Ricaud Ravinah, Cédric Adroit, Emmanuel Dookhit et Joyce Milazar.
Toujours est-il que la palme de meilleur technicien est revenue à Gilbert Émilie, vainqueur chez les seniors dans la catégorie -74 kg. Il est à noter que les lutteurs venaient des régions de Quatre Bornes, Beau Bassin Rose-Hill, Port Louis, Rivière-du-Rempart, Savanne, Flacq, Rivière Noire, Curepipe et Rodrigues. Cette dernière région a d’ailleurs fait bonne impression du côté féminin en remportant cinq des sept titres en jeu. La prochaine compétition à l’agenda sera le beach wresling, prévu en avril.