L’obtention d’un podium continental et par la suite une qualification pour les Jeux Olympiques de Londres. Ce seront les défis que devront relever trois lutteurs rodriguais, à savoir Michael Guillaume, Ricaud Ravina et Joyce Milazar, à partir de lundi à Marrakech. Dans un premier temps, cette ville marocaine abritera les championnats d’Afrique jusqu’à mercredi, alors que la dernière étape qualificative pour les JO se tiendra au même endroit, de vendredi à dimanche prochain.
Le défi sera de taille les trois lutteurs, d’autant que les pays du Maghreb aborderont ces deux compétitions avec de solides prétentions, notamment l’Égypte, qui avait fait table rase au cours de la dernière édition des championnats d’Afrique. Reste que cette fois, avec la qualification olympique en jeu, les Sénégalais, Algériens, Nigérians et Marocains ne viendront pas avec la fleur au fusil.
Face à tout ce beau monde, quelles seront donc les chances des représentants du quadricolore ? Difficiles à première vue, mais on veut garder espoir du côté de la Fédération mauricienne de lutte amateur. « Ils ont effectué un bon travail sous la férule de l’entraîneur national, Alec Albert. De plus, les conseils de l’expert de la fédération internationale, Frédéric Rubio, ont été précieux », insiste Richard Papie, président de cette instance.
Si Joyce Milazar s’est entraînée dans son île natale, Michael Guillaume et Ricaud Ravina, bénéficiaires de bourses de la CONFEJES, se sont de leur côté envolés pour le Sénégal le mois dernier afin de poursuivre leur préparation au Centre de Thiers. « Joyce retrouve graduellement la grande forme et nous espérons qu’elle puisse tirer son épingle du jeu », avance de son côté Alec Albert, qui dirigera la délégation à Marrakech.
Les trois lutteurs n’en seront pas à leur première expérience africaine. D’ailleurs, Joyce Milazar, originaire de Petit Gabriel, avait décroché le bronze dans la catégorie -63 kg lors de la dernière édition tenue au Sénégal. Elle s’était également retrouvée sur la troisième marche du podium lors des championnats d’Afrique juniors en 2009 et avait été éliminée dès le premier tour au cours des derniers championnats du monde tenus en Turquie. Au cours de cette compétition qualificative pour les Jeux Olympiques, elle avait été sortie par la Sud-Coréenne Choe Jin-Suk.
De son côté, Michael Guillaume, originaire de Citronnelle et postulant dans la catégorie -60 kg, s’était illustré lors d’une compétition à Madagascar et s’attend à une performance honorable lors de ces deux compétitions. Quant à Ricaud Ravina (-66 kg), il tentera de faire mieux que lors des championnats d’Afrique cadets en 2009, quand il avait obtenu le bronze. Originaire de Mont-Lubin, il avait bénéficié d’un stage à Madagascar en novembre de l’année dernière.
À l’issue de cette échéance africaine se déroulera l’épreuve qualificative pour les Jeux Olympiques. Une compétition qui se déroulera conjointement avec celle concernant les pays de l’Océanie. Qui rejoindra donc au palmarès Navin Ramsaran qui est jusqu’ici le seul lutteur mauricien à avoir participé à une édition des Jeux Olympiques ? C’était à Séoul en 1988.