Source@ mauritiushotels.mu

Le groupe hôtelier LUX* Island Resorts Ltd a enregistré au second semestre 2017 un chiffre d’affaires de Rs 2,8 milliards, soit en hausse de 11% par rapport à la même période de 2016 alors que les profits opérationnels ont augmenté de la même proportion pour s’élever à Rs 427,3 millions.

Les résultats de LUX* pour le dernier trimestre 2017 montrent que le groupe a maintenu sa bonne tenue, réalisant un chiffre d’affaires de Rs 1,76 milliard, contre Rs 1,65 milliard pour la période correspondante de l’année précédente. Le groupe a affiché un niveau d’EBITDA (revenus avant provision pour intérêts, taxes, dépréciation et amortissement) de Rs 583 millions, et donc en progression de 9% comparativement à la même période de 2016. Les profits opérationnels pour le trimestre octobre-décembre 2017 ont atteint Rs 452,5 millions, contre Rs 420,5 millions l’année dernière.

Pour ce qui est des bénéfices trimestriels après-impôts, ils se sont élevés à Rs 347,1 millions, en repli par rapport à ceux de la période correspondante de 2016 (Rs 498,4 millions). Il faut cependant signaler que LUX* a affiché pour le 4e trimestre 2017 un gain de Rs 74,5 millions suite à la reprise en main de l’hôtel Le Récif, à La Réunion, établissement que le groupe mauricien souhaitait vendre alors que l’acheteur potentiel n’a pu trouver les ressources financières nécessaires pour conclure la transaction. Pendant le même trimestre, LUX* a eu à faire provision pour un montant de l’ordre de Rs 88 millions représentant des « closure costs » de l’hôtel LUX* Grand Gaube pour rénovation majeure.

Le bilan semestriel (juillet-décembre 2017) montre que LUX* a réalisé des profits après taxe de Rs 215,7 millions, contre Rs 291,5 millions pour le semestre correspondant de 2016. Outre les gains sur la reprise de l’hôtel Le Récif, LUX* s’est retrouvé avec des « closure costs » de Rs 165,5 millions et des frais financiers nets de Rs 99,2 millions. Pour la période juillet-décembre 2016, le groupe avait enregistré des profits de Rs 195 millions provenant de la vente d’une propriété, bénéfices qui avaient permis de mitiger en partie les coûts financiers et de fermeture temporaire de l’établissement LUX* South Ari Atoll, aux Maldives.

Dans ses commentaires accompagnant les résultats intérimaires, la direction de LUX* relève que les établissements du groupe, qui étaient entièrement opérationnels à Maurice au cours du dernier trimestre de 2017, ont affiché un taux d’occupation de 89%, en hausse de 2 points par rapport à la période correspondante de l’année dernière. Les revenus par chambre occupée ont connu une amélioration (+18%) alors que les revenus par chambre disponible ont augmenté de 20%. Les nombres de touristes en provenance de toutes les destinations où opère le groupe ont connu une progression soutenue ces cinq dernières années.

La direction de LUX* fait état également de la réouverture de LUX* Grand Gaube le 23 décembre 2017. « Même s’il reste encore des travaux à compléter pour certain nombre de chambres, l’hôtel est somptueux et nous sommes certains qu’il contribuera positivement aux résultats du groupe à l’avenir. Dans l’ensemble, nous sommes confiants que notre stratégie de développement continuera à porter ses fruits et que nos résultats pour le troisième trimestre seront similaires à ceux de l’année dernière, à condition toutefois qu’il n’y ait pas d’événements négatifs inattendus », souligne Paul Jones, CEO de LUX*.