Méconnus à Maurice, les Goodluck ne le seront plus après leur concert sur la plage de l’hôtel LUX* de Grand-Gaube hier soir. Ils ont enflammé le sable avec leurs rythmes électro pop… un concert tel une Beach Party. Avec les étoiles, la mer et le clapotis des vagues pour décor, le trio Juliet, Ben et Matthew a forcé les barrières musicales dans une atmosphère pleine d’énergie. Ils ont repris leurs tubes et ont aussi fait un détour dans le répertoire des plus grands.
Originaire de Cape Town, Afrique du Sud, Goodluck, c’est Juliet la lead-singer, qui émeut par sa voix puissante et ses déhanchements sur des chorégraphies improvisées, Matthew au saxo et Ben au synthétiseur. Le trio, qui évolue dans l’electro-pop, se signale aussi par des mélodies jazzy sur un “dance beat”. Avec le morceau planant Taking it Easy, issu de leur premier album, c’est l’envol assuré.
Tous les billets, soit une cinquantaine de places, ont été vendus hier pour ce concert d’une heure face à la mer avec un public gonflé à bloc. On est surpris tant par la diversité des styles que par le timbre de voix de Juliet Harding. En véritable show woman, elle crée une véritable synergie avec ses fans, se trémoussant, invitant le public dans son délire. Ses deux acolytes ne sont pas en reste, délivrant un magnifique bouquet musical empreint d’une riche sonorité. D’autres shows auront lieu ce soir au LUX* de Belle-Mare, demain vendredi 24 au Tamassa et samedi 25 au LUX* du Morne. À ne surtout pas louper…