LUX* Resorts a réalisé des profits de l’ordre de Rs 461 M pour l’année financière se terminant au 30 juin dernier. Les chiffres ont été rendus hier lors d’une conférence de presse durant laquelle le CEO de la compagnie, Paul Jones, a brossé un tableau de la situation dans le secteur touristique en présence d’Arnaud Lagesse, président de la compagnie. La création d’une nouvelle filiale de LUX* Resorts, LUX* Hospitality Ltd, chargée de gérer les contrat de gestion, a été annoncée. Elle a déjà obtenu un contrat de gestion hôtelière pour un établissement hôtelier en construction à Ajman, aux Émirats Arabes Unis. Des contrats de gestion hôtelière en République Populaire de Chine sont actuellement en négociation.
« Les résultats sont au-delà des espérances des analystes et des actionnaires », a affirmé hier Paul Jones, qui est associé à l’industrie touristique mauricienne depuis près de trois décennies. Il a observé que le premier trimestre de l’année financière 2013/2014 de juillet à septembre s’est terminé sur une bonne croissance par rapport à l’année dernière. « De plus, les réservations pour les mois à venir sont positives et je suis très optimiste. J’accueille favorablement les nouvelles concernant l’arrivée à Maurice de l’A380 d’Emirates. Cela permet d’ajouter 50 000 visiteurs par an et c’est un équipement très apprécié par les voyageurs. J’accueille également avec plaisir l’arrivée du Boeing Dreamliner à l’initiative de TUI à partir d’avril prochain. L’ouverture de la nouvelle aérogare est très significative. Elle constitue un message adressé au reste du monde pour dire que nous sommes prêts à accueillir plus de passagers, que nous nous prenons très sérieux notre industrie touristique et que nous voulons augmenter le nombre d’arrivées », a dit Paul Jones. « Je m’attends à une augmentation du nombre de sièges à destination de Maurice. De plus, l’augmentation du nombre de vols à destination de la Chine par Air Mauritius est très bonne pour l’industrie touristique. Je souhaite une augmentation de nombre de vols directs entre Maurice et la Chine qui est un marché énorme avec 94 millions de départs pour le reste du monde annuellement. Le marché chinois pour les Maldives a augmenté de 34 %. Il faut vraiment créer les conditions avec un plus grand nombre de personnes capables de parler le mandarin. Nous souhaitons également qu’une stratégie similaire soit mise en oeuvre pour le marché russe, qui est actuellement très porteur, avec un vol direct sur Moscou », poursuit-il.
Sur le plan global, Paul Jones constate que l’environnement économique demeure incertain et qu’il n’y a toujours aucun signe de reprise durable dans l’eurozone en dépit d’une légère amélioration au Royaume Uni mais se dit confiant quant aux perspectives de croissance à long terme.
Les hôtels du groupe hôtelier se sont bien positionnés pour bénéficier en 2014 de l’augmentation des arrivées touristiques. L’augmentation de 11% pendant le mois d’août est à ce titre encourageante, dit-il.
Partenariat
Le taux d’occupation pour le groupe, ainsi que le revenu moyen par chambre pour le premier trimestre se terminant le 30 septembre sont tous les deux en hausse.
Le taux d’occupation pour le groupe en 2013 a été de 68 %, une légère baisse par rapport à l’année dernière. L’index de référence le plus utilisé pour mesurer les revenus par chambre disponible a augmenté de 1 % grâce à l’amélioration de 5 % du revenu moyen par chambre. Le montant total des revenus pour l’année financière 2013 a été de Rs 3,8 milliards, une augmentation de 2 % par rapport à l’année précédente. Les profits opérationnels s’élèvent à Rs 461 M soit une augmentation de 29 %. Le montant total de la dette au 30 juin 2013 est estimé à Rs 5 milliards contre Rs 5,4 milliards l’année précédente.
LUX*Hospitality Ltd a signé un contrat de gestion hôtelière sur le long terme, ainsi qu’un contrat d’assistance technique avec Al Zorah Development (Private) Company Ltd. Ce partenariat entre le gouvernement d’Ajman et Solidere International porte sur la conception, la construction et la gestion d’un hôtel de luxe 5* de 190 chambres à Ajman, Emirates Arabes Unis sous la marque LUX*, situé à seulement 30 minutes de l’aéroport international de Dubaï. LUX hospitality Ltd est également en négociations avancées avec un groupe chinois afin d’obtenir des contrats de gestion hôtelière sous la marque LUX* en République Populaire de Chine. « Nous sommes très fiers de la perspective de voir le drapeau de LUX* flotter en Chine, le premier marché mondial en termes de départs vers l’étranger et qui deviendra la première destination touristique mondiale », dit Paul Jones.
Le contrat de Paul Jones comme CEO de LUX* a été renouvelé et devrait se terminer en juin 2017. « Paul Jones a su donner une nouvelle impulsion au groupe hôtelier depuis son arrivée en octobre 2010 et le conseil d’administration de LUX* est pleinement satisfait des résultats fournis. Certes les challenges du secteur hôtelier restent devant nous, mais nous savons que nous pourrons compter sur nos talents pour consolider les résultats du groupe, réduire l’endettement et développer une stratégie gagnante notamment à l’international. Il a été à la base d’une culture d’entreprise et du service clientèle d’exception et des talents dédiés au leadership de LUX* », a dit Arnaud Dalais.
Pour sa part, Paul Jones a rendu hommage au conseil d’administration et aux actionnaires de GML. Il s’est dit admiratif devant le nombre d’heures consacrées par chacun de ses collaborateurs à la formation continue. « Au cours de cette année financière, 42 heures par collaborateur ont été consacrées à la formation, soit une augmentation de 40 % par rapport à l’année précédente. Nous avons comme objectif une croissance similaire pour l’année financière en cours avec un total de 60 heures par collaborateur », a-t-il observé.