Le nombre d’inscriptions en hausse de 15% pour la 11e édition  du Royal Raid organisé  conjointement par  LUX*  Sports  et  Running  Mauritius le 7 mai prochain en plein coeur de la nature dans le sud-ouest de Maurice. Ils sont plus de 1140 participants mauriciens, réunionnais et étrangers à s’être enregistrés  pour cet événement où trois distances sont au menu. L’épreuve phare reste incontestablement le 80 km car des points qualificatifs seront en jeu pour la Diagonale des Fous (Grand Raid) à La Réunion et pour le challenge montagne City Sport ligue réunionnaise d’athlétisme.
Le départ du Royal Raid 80 km sera donné à 5h du matin au Parc Casela situé au Domaine de Yémen à l’ouest de l’île Maurice. Un parcours vallonné et boisé avec des côtes raides attend les trailers. Après 2 km, ils attaqueront une première ascension faisant pas plus de 300 m d’altitude avant d’emprunter des chemins de terre  et autres sentiers naturels passant au milieu des troupeaux de cerfs pour atteindre la sortie de Yémen. Puis les coureurs auront  4,5 km de route asphaltée à parcourir avant de rejoindre le parking du Parc National des Gorges de la Rivière Noire pour une montée de 6 km avec plus de 500m de dénivelé. Ce tracé va les mener  sur les berges du réservoir de Mare Longue pour rallier le Jet Ranch.
Les participants devront ensuite descendre une fois de plus dans les Gorges sur un terrain humide pour braver le Parakeet : une grimpette de 5 km avec 600 m d’altitude pour gagner Plaine Champagne, point culminant de la course à 720 m d’altitude. Suit ensuite le sentier le domaine de Bel Ombre, aussi dit « Watook », soit la dernière ligne droite qui mènera les trailers dans les champs de cannes à sucre puis vers l’arrivée à l’hôtel Tamassa. Plus de 140 coureurs sont en lice dans cette épreuve. Parmi les têtes d’affiche dans le camp mauricien, on retient les noms de Simon Desvaux, déjà vainqueur du Royal Raid en 2014, et autres coureurs chevronnés comme Jeni Smith et Nicolas Pilot entre autres. Du côté des Réunionnais qui se déplacent en grand nombre à chaque édition, Jhonny Olivar qui figure dans le top 10 de la ligue de trail et  Fabrice Fontaine, gagnant du challenge montagne l’année dernière, sont parmi les plus en vue. Cette course devra être bouclée en moins de 19 heures.
Participation record
Parcours  plus court mais non moins exigeant, le 35km réunira 352 participants. Ils se lanceront du Jet  Ranch à 7h. À 8h, ce sera au tour des 644 coureurs du 15 km de se lancer (2,7 km après Tamassa en direction de Souillac). L’arrivée pour les deux épreuves se fera également  à l’Hôtel Tamassa à Bel Ombre et elles devront être parcourues respectivement en moins de 9h et 5h. Selon Marie-Hélène Lagesse Charmoses vice-président de Rando-Trail & Nature (RTN), « on peut s’attendre à une belle performance du RTN cette année en tenant compte de la forme des Mauriciens comme Vishal Ittoo, Janot Fra, Christiane Louis, ou encore Tatiana Bathfield. Il y a aussi deux jeunes athlètes prometteuses qui viennent de démarrer leur carrière,nommément Domitile Sévétian et Emilie Sullivan qui ont d’ailleurs couru le Parakeet Challenge en moins d’une heure. »
Le Royal Raid continue son ascension au niveau du nombre d’inscrits venant majoritairement de l’île soeur, de l’étranger mais aussi de Maurice. « On a déjà dépassé les 1000 membres au niveau du RTN. C’est impressionnant et aussi formidable de voir autant de Mauriciens s’intéresser aujourd’hui aux sports de course à pied plus particulièrement. Leur engouement pour le trail a explosé ses deux dernières années d’où je pense la répercussion sur cet événement », souligne  Marie-Hélène Lagesse Charmoses.
Pour  Albert  d’Unienville,  responsable  de  LUX*  Sports  chez  LUX*  Resorts  &  Hotels,  « cet  événement gagne en notoriété chaque année. Le nombre grandissant de participants étrangers  est un signe d’encouragement pour le trail mauricien puisque le LUX* Royal Raid s’inscrit dans le circuit international. Cette année, les inscriptions des athlètes internationaux ont augmenté de 20% par rapport à l’année dernière, soit un total de 474. Ce succès s’explique en grande partie  par la beauté des reliefs que nous avons à Maurice, et qui sont idéals pour ce type d’épreuve. Et depuis ces dernières années, les Réunionnais qui dominent depuis longtemps le trail dans l’océan Indien respectent les coureurs mauriciens dorénavant en terme de performance. Ceci pour dire que des surprises ne sont pas à écarter. »
Vu l’ampleur des événements, les organisateurs n’ont rien laissé au hasard pour faire de cette journée un succès. Ainsi, grâce à de nombreux partenariats comme celui avec l’hôtel Tamassa, les participants et leur famille venus d’ailleurs seront pris en charge par l’hôtel, de plus après les courses ils pourront se décompresser dans la grande piscine de l’hôtel. La clinique Fortis Darné apporte lui aussi sa pierre à l’édifice en déployant six médecins et une quinzaine de secouristes  sur le terrain. Ces derniers auront le support des ambulances qui seront postées à plusieurs endroits, une notamment  à l’arrivée. Plusieurs services médicaux seront offerts sur place. En ce qui concerne la logistique, c’est Roag, de l’Afrique du Sud, qui s’occupera de cette tâche.