Dawn Raid sera seul à l’avant. À lui d’en profiter pour aller jusqu’au bout de la ligne droite

L’intérêt de la dernière journée des courses régulières est surtout le titre de meilleur stayer de la saison. À ce stade, c’est Enaad qui est en tête de ce championnat avec 10 points. Mais il n’a pas course gagnée. Pour être sûr de terminer en tête, il faut qu’il s’assure de terminer devant ses adversaires du jour. Mais en cas de victoire de Dawn Raid, qui totalise 8 points, il se contentera de la deuxième place. Idem si c’est Our Emperor qui l’emporte.

Toutefois, si c’est Disco Al qui termine à la première place et que ni Dawn Raid ni Our Emperor ne termine deuxième, c’est Enaad qui ramènera le titre dans les vitrines de Ramapatee Gujadhur, comme une petite consolation, même si l’entraîneur a aussi deux victoires classiques à son palmarès 2018. Mais comme il visait plus haut, il devra s’en contenter. Rien que quatre chevaux au départ de la course principale. Cela sent vraiment la fi n de saison. La carte de cette épreuve est chamboulée par l’absence de Kingmambo’s Legacy pour cause de boiterie.

En l’absence d’un front runner, les conditions semblent favoriser Dawn Raid. En effet, le forfait de Kingmambo’s Legacy augmente les chances de Dawn Raid de conclure la saison 2018 par une victoire dans une épreuve principale. Ce succès ou même une deuxième place permettra à Gilbert Rousset de consolider sa première place au classement des entraîneurs. Dawn Raid a l’occasion de se porter en tête et imposer le train qui lui ira le mieux et conserver suffisamment de ressources pour la fi n du parcours. Si on le laisse faire à sa guise, on risque de ne pas le retrouver avant le but. Les adversaires sont sûrement conscients du changement de décor sans la participation du représentant de Chandradutt Daby. Il leur faudra évoluer avec et essayer de retourner la situation en leur faveur.

Ramapatee Gujadhur aligne deux représentants dans une ultime tentative pour être couronné. À bien voir les choses, tout porte à croire que dans les circonstances actuelles, il devra sacrifier un de ses engagés, surtout si d’aventure il a remporté une ou deux courses avant cette sixième épreuve. Celui qui sera privilégié devrait être Enaad, car Disco Al a déjà suivi de plus près et devrait essayer de faire de sorte que le leader sorte de son pas. De plus, il reçoit du poids du cheval entraîné par Gilbert Rousset et on ne croit pas que l’entourage de la casaque bleu électrique et écharpe rouge pense le contraire, quitte, en bon sportif, à ne rien tenter et attendre l’emballage final pour essayer de retourner la situation.

Toutefois, ce serait donner une trop grande largesse à Dawn Raid que de lui offrir la victoire surun plateau. Pour en revenir à Disco Al, sachez que ce cheval a saigné lors de sa dernière tentative et qu’il n’a pas été soumis à des galops poussés avant son retour. Enaad n’a pas été vu en compétition depuis le Maiden, soit plus de deux mois. Si on regarde le palmarès de ce cheval, on trouve qu’il n’a jamais bien couru, sauf lors de ses débuts, après un long repos. Espérons qu’il soit dans les meilleures dispositions qui soient pour être en mesure de livrer une bonne bataille, même s’il doit courber l’échine après. Le dernier engagé, Our Emperor, a été confié à Manoel Nunes.

Et là, la question qu’on se pose est si cette association portera les fruits escomptés compte tenu que les données ont changé par rapport à l’engagement du Brésilien. Ce dernier devra maintenant calquer sa course sur Dawn Raid et trouver la meilleure tactique pour avoir le dernier mot. Mais les conditions restent en faveur de Dawn Raid.