Bientôt un mois que les élèves du Lycée Polytechnique Guy Forget n’ont pas mis les pieds en classe pour protester contre la gestion de leur établissement. Malgré leurs nombreuses demandes, le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree ne les a toujours pas rencontrés. Ces étudiants ne baissent cependant pas les bras. Ils prévoient mardi une manifestation pacifique devant leur établissement à Flacq et menacent de se rendre aussi devant le bureau du Premier ministre.  » Nous allons faire entendre nos voix !  » lancent-ils.