La députée du MMM de la circonscription Stanley/Rose-Hill a exprimé avant-hier son désaccord sur le projet de loi autorisant l’avortement dans des cas spécifiques. Lysie Ribot a évoqué des risques et des conséquences graves sur la santé physique et mentale de la femme et craint aussi que la législation à venir « ne tienne lieu de méthode de contraception déguisée ».