La Banque de Maurice a publié la semaine dernière une ébauche de directives pour régir le mobile banking (M-Banking) et le système de mobile payment (M-Payment) à Maurice. Ce document cible les fournisseurs de services bancaires mobiles et de paiement mobile.
La décision d’émettre une ébauche est de susciter les commentaires et avis des opérateurs en vue de la préparation d’un document final. Les directives contenues dans le document intitulé Draft Guideline on Mobile Banking and Mobile Payment Systems, s’appliquent aux bank-based tout comme aux non bank-based mobile payment service providers. Ces derniers devront soumettre à la Banque de Maurice une description détaillée de l’ensemble des business process comprenant, de manière non exhaustive, le Fund movement and settlement process, l’enregistrement des clients, les services et les mécanismes de règlement des différends, les informations à être divulgués aux clients, les frais appliqués, entre autres aspects.
De par ses directives, le fournisseur de service de M-Payment et de M-Banking devra se conformer à plusieurs aspects, concernant entre autres la sécurité. Le système de paiement mobile devra au minimum se conformer à des normes technologiques définies par la BoM et à d’autres exigences prescrites dans cette directive.
La BoM souligne l’importance de l’éducation du consommateurs étant donné que le M-Payment est basé sur une technologie de pointe qui nécessite une formation adéquate de la clientèle. Les utilisateurs potentiels devront être ainsi guidés durant tout le processus afin de les éduquer au sujet des possibilités d’utilisation abusive ou en cas de failure of technology. Le fournisseur de ce genre de service devra par exemple mener des campagnes d’éducation appropriées et maintenir un service d’aide et de conseils pour les clients.