Intervenant hier après-midi lors de la pose de la première pierre du Mauritius Council of Social Service (MACOSS) Headquarters & the Civil Society Leadership Learning Centre, derrière l’Apollo Bramwell Hospital à Réduit, la ministre de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale Sheila Bappoo a annoncé la prochaine mise en oeuvre de la réforme du secteur des ONG. Le président du MACOSS Denis Grandport a annoncé pour sa part l’inauguration de son quartier général pour la fin de 2011.
« La réforme du secteur des organisations non-gouvernementales (ONG) se situe dans le cadre du projet “Strengthening of NGO Sector”. L’encadrement juridique et administratif de ce secteur sera consolidé, avec le soutien du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). L’ébauche de ce projet est fin prête, et sa mise en oeuvre ne saurait tarder », a déclaré Sheila Bappoo à l’assistance. Celle-ci était composée de représentants d’ONG et de membres du MACOSS et du Southern Africa Trust, dont son directeur Neville Gabriel, réunis sous une salle verte dressée sur le site alloué à l’organisation ombrelle des ONG pour construire son QG.
Selon Sheila Bappoo, cette réforme vise à élargir le champ des ONG et de la société civile. « Bizin ki tou dimounn senti zot on board dans la vision du gouvernement de créer enn société inclusive kot personne pa pou senti li a par », a-t-elle expliqué.
Dans ce contexte, la ministre a exhorté les membres des ONG à ne pas avoir peur de la réforme. « Avec le temps nos besoins changent. Nous ne pouvons continuer à travailler comme on le faisait en 1950. Il faut un changement de mentalité et accepter la réforme, pour le bien commun ».
Sheila Bappoo a également plaidé pour davantage de professionnalisme et de transparence de la part des ONG. « On ne peut plus continuer à travailler au petit bonheur. Il faut se former afin de pouvoir relever les défis qui se posent dans le monde moderne ».
Saluant la contribution du Southern Africa Trust, dans le projet de construction du QG du MACOSS à Réduit, la ministre a partagé sa vision de faire de Maurice une plaque tournante pour les ONG. « Avec le projet de NGO Academy que nous envisageons, Maurice sera un NGO Hub pour les pays de la région ».
Sur un ton plus politique, Sheila Bappoo a élaboré sur les réalisations du gouvernement dans le domaine des prestations sociales malgré la crise internationale.
Le président du MACOSS a pour sa part annoncé l’inauguration du QG pour la fin de l’année prochaine au plus tard. « Aujourd’hui c’est un jour historique pour le MACOSS. C’est la réalisation d’un long rêve, mais ce rêve ne sera complètement réalisé qu’avec l’inauguration de notre QG en décembre prochain au plus tard », affirme Denis Grandport. Les travaux commenceront avant la fin de cette année, a-t-il ajouté.
Neville Gabriel, de son côté, s’est félicité de son association avec le MACOSS pour la réalisation de ce projet. Le ministre de l’Intégration sociale Suren Dayal a également pris la parole.
Sheila Bappoo a ensuite procédé à la pose de la première pierre, sous une pluie fine.