Offrir aux jeunes la possibilité de participer au développement de la société par le biais du volontariat, tel est l’objectif du Mauritius Council of Social Services (MACOSS). Dans cette optique, une série d’activités sont prévues dans le cadre de la Journée internationale du Volontariat, célébrée le 5 décembre. Un sous-comité autour de la jeunesse et de la santé ont également vu le jour.
Le désintérêt des jeunes pour le volontariat inquiète. Non seulement du fait d’un manque d’idées novatrices, mais parce que les volontaires présents sur le terrain à ce jour « ne sont pas éternels ». Afin d’apporter du sang neuf à ce secteur, le MACOSS a mis en place une série d’activités. « Booster les jeunes afin qu’ils s’engagent au sein de la société par le biais des Ong. » Tel est le souhait de cet organisme. Lors de l’assemblée générale, cette année, les membres de l’institution étaient tous d’avis de l’urgence d’une communauté « plus jeune » au sein des Ong. Daneshar Babooa, Chairman du comité organisateur de la Journée internationale du Volontariat, rappelle que, parmi les mesures de réformes proposées par le MACOSS, figure l’intégration des jeunes. « Nous avons besoin de sang neuf au sein de l’organisme. C’est nécessaire car ces jeunes peuvent servir de role models dans la société », explique-t-il. Notre interlocuteur revient sur la proposition de gouvernement à travers le NGO Policy, qui indique que « tout jeune qui souhaite intégrer l’université devrait faire du travail social au moins trois mois avant de commencer l’éducation supérieure ». Selon le Chairman du comité organisateur, non seulement cette mesure boosterait ce champ d’activités, mais elle changerait aussi la mentalité des jeunes face aux activités des Ong. Il dit également noter que les jeunes souhaitant faire du volontariat « ne savent pas où aller ».
C’est dans cette optique que le nouveau souscomité du MACOSS, autour de la Jeunesse et de la Santé, pourra apporter sa pierre à l’édifice. « Les membres de ce comité auront pour mission de se rendre dans les établissements de l’île afin d’encourager les jeunes à s’engager à travers les Ong. Ce sous-comité agira en tant que plateforme entre les jeunes et les Ong », précise-t-il. Le Comité de la Journée internationale du Volontariat se penche actuellement sur les préparatifs de cette journée, qui sera célébrée le 5 décembre. Le thème de cette année (« Zenes ek volontaria ») cadre avec les ambitions du MACOSS en faveur des jeunes. Lors de cette journée, une marche, débutant à 9 h au Rose Hill Football Playground, est prévue. Les participants, notamment les membres des Centres de jeunesse de l’île et des activistes des Ong, se rendront vers la municipalité de Beau-Bassin– Rose-Hill, où un dépôt de gerbes aura lieu devant la stèle des volontaires, située dans la cour de la municipalité.