La Beijing NGO Association For International  Exchanges, une délégation comprenant des Ong chinoises, est en visite à Maurice. À travers une collaboration de partage entre le Mauritius Council of Social Services (MACOSS) et l’association, une délégation de 35 Ong a été choisie cette année pour participer à un programme d’échanges qui se tiendra du 2 au 11 septembre à Pékin.
La visite de la Beijing NGO Association cadre dans la vision d’un programme d’échanges entre les Ong du monde. L’association et le MACOSS ont donc eu hier une rencontre à l’issue de laquelle les invités étaient conviés à une exposition de photos, retraçant des visites internationales de la délégation chinoise, à l’Esplanade Renganaden Seeneevassen Building (NPF Building), à Port-Louis. Dana Chengan, Chairperson du MACOSS, a mis l’accent sur le but de cet événement annuel, qui est de favoriser cet échange entre Pékin et Maurice. « Cet échange permet des rencontres entre les Ong de Beijing et celles de Maurice. Le but est de consolider notre collaboration. Ce pays a de grands potentiels et leur expertise est d’une importance capitale pour Maurice. On veut consolider ce réseau dans l’océan Indien et après Beijing, on compte s’ouvrir à d’autres pays,  notamment l’Inde », a-t-elle expliqué.
C’est en 2007 que l’Ong Beijing Association for International Exchanges a établi un partenariat avec le MACOSS de Maurice. Environ 70 personnes offrent leurs expertises dans des domaines variés, comme la science et l’éducation, la culture, la santé, le sport et les droits humains, entre autres. « Its purpose is to  promote the exchanges and cooperation of NGOs in Beijing with internatonal NGOs through research, investigation, policies-publicizing, consultation, professional training, exhibitions, etc… Some areas of collaboration between MACOSS and Beijing NGO Association are to hold annual exchange programmes, share information and best practises related  to the social sector, share experience on youth development and socially vulnerable group assistance as women, elderly, physically handicapped, poor families…), Support capacity building and provide mutual support », a expliqué Dana Chengan. Le MACOSS et l’association ont signé un accord (MoU) il y a quelques années dans le but de renforcer les échanges entre nos deux pays.