Le collectif ivoirien a foulé le sol mauricien ce matin à l’aéroport international SSR de Plaisance. Il est environ 7 h 15 quand l’avion en provenance de Paris atterrit. Magic System sort de l’immigration aux alentours de 07 h 50.
Des mines plutôt détendues, une arrivée sans fla-fla… mais derrière, une énorme logistique. Le groupe ivoirien Magic System, composé de quatre amis d’enfance (A’salfo, Goudé, Tino et Manadja), foule notre sol avec la logistique des grands jours. Il est accompagné de sept musiciens. Du live, du vrai, de l’authenticité à l’africaine. Pas de lipsinging ce samedi soir, le public mauricien peut être rassuré.
Ces messieurs semblent prêts à « ambiancer ». D’une humeur communicative, ils affichent leur joie d’aller à la rencontre du public mauricien : un « deuxième gaou » à entendre par là, une deuxième rencontre attendue par les rois du Zouglou (Magic System était à Maurice en 2006). Même après plus de dix heures de vol, Magic System donne déjà de la voix : « Chérie Coco / Faut pas blagué
C’est une affaire de dolce vita / On est là pour le show. »
« On est là pour le show ! » Magic System, c’est du sérieux. Au leader du collectif, A’salfo de poursuivre : « Magic System est aujourd’hui au complet… Sept musiciens dans nos bagages. Le show est parmi les derniers de l’année, donc ce sera une ambiance particulière… » A’salfo a également remercié les organisateurs de l’excellent accueil et se permet de titiller notre public : « On espère qu’on sera aussi bien accueilli pour le concert. » Nous voilà avertis : bien accueillir nos Ivoiriens. Les éléphants (emblème de la Côte d’Ivoire) sont réputés pour leur bonne mémoire.
Au programme de samedi soir : plus d’une heure et demie de show, plus de 20 chansons. A’salfo nous promet le « meilleur de Magic System », leurs plus grands tubes. On ne peut évacuer leurs mélodies accrocheuses facilement. Le titre Premier Gaou se sera greffé au cortex des Mauriciens des mois durant et fait encore danser dans certains clubs de l’île, nostalgie oblige.
Mais Magic System, c’est plus que Premier Gaou, qui date de 2002. Quasiment 10 ans de scène française équivaut à plusieurs succès sous la ceinture. Leurs incontournables : Bouger Bouger (2005), C’Cho ça brûle (2006, avec Kore, Cheb Bilal et Big Ali), Ki Dit Mié (2007), Zouglou Dance (2008), La Danse des Magiciens et Chérie Coco de l’album Toutè Kalé (2011), déjà disque de diamant.
C’est le deuxième passage de Magic System dans l’île. Ils étaient présents déjà en 2006 pour un autre concert. Le collectif ivoirien séjourne à l’hôtel Long Beach (ex-Coco Beach) dans l’Est. Selon nos sources, les rois du Zouglou devraient quitter Maurice dimanche pour Madagascar, où ils donnent un autre spectacle. Mais ils devraient revenir à nos plages d’ici la semaine prochaine… pour des vacances cette fois.