Trente-deux artistes se sont réunis hier à Phoenix Les Halles pour une bonne cause : venir en aide aux enfants atteints de thalassémie. Leur mission : imaginer un arbre de Noël original qui saurait contribuer à apporter cette petite lueur de magie dans les yeux des enfants.
Les enfants ont eu l’agréable surprise de découvrir des sapins recyclés à partir de bouteilles en plastique, de journaux, d’écorces, de bijoux, de vêtements. Cette initiative a permis au Rotary Club de Phoenix de recueillir la somme de Rs 2 millions qui servira à la création d’un Day-Care Centre pour les enfants atteints de thalassémie.
Amaresh Ramlugan, président du Rotary Club de Phoenix, est un homme heureux. L’appel lancé a été entendu. « From what we have seen around, we can vouch to say that fund-raising can be fun, unique, creative, different, appealing to people from all walks of life. And certainly that our country is full of creative minds. »
L’appel a été lancé aux entreprises en vue d’apporter leurs contributions. Et bien avant la création de ces sapins créatifs, une cinquantaine de compagnies y avaient répondu présentes. Ces arbres de Noël, qui ont été vendus à Rs 60 000 l’unité, ont permis au Rotary de récolter la somme de Rs 1,5 million et à hier Rs 2 millions.
Amaresh Ramlagun explique que la mission première était de doter l’hôpital Victoria de Candos d’une salle pour les enfants atteints de thalassémie. Les sapins seront exposés jusqu’au dimanche 18 décembre à Phoenix Les Halles.